Les délinquants mineurs au Liban : un avenir indéterminé (Etude de Jurimétrie)

par Jocelyne Ibrahim

Thèse de doctorat en Droit privé et sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Serge-Charles Bories.

Soutenue en 2006

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Entre la tolérance Zéro et la primauté de l'éducatif sur le répressif, la justice de la délinquance juvénile suscite une vraie polémique dans les sociétés développées et sous développés à la fois. Un châtiment ou plutôt une protection, un centre de rééducation ou une prison etc. En effet, notre recherche évoque la justice des mineurs délinquants au Liban et son homogénéité par rapport au profil et à l'environnement de ces derniers. Nous essayons de montrer le caractère récent de la législation libanaise dans le domaine avec tous les progrès réalisés mais nous dévoilons aussi les lacunes et les insuffisances des moyens mis en œuvre. Enfin nous proposons de nouvelles préconisations dans le domaine. Notre thèse se situe dans le cadre d'une étude de jurimétrie (la méthode de l'analyse quantitative et qualitative); notre démarche s'inscrit dans une interprétation qui repose essentiellement sur l'analyse quantitative de 3565 jugements émanant des tribunaux de six régions au Liban pour les années 1999 et 2000.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 341-348 (90 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KTH 2006 IBR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.