Approche morphométrique de la variabilité phénotipique : conséquences systématiques et évolutives : application aux crinoïdes actuels (Crinoidea : Echinodermata)

par Marc Eléaume

Thèse de doctorat en Systématique et évolution. Systématique des échinodermes

Sous la direction de Nadia Améziane-Cominardi et de Dominique Doumenc.


  • Résumé

    La taxonomie et l’histoire évolutive des crinoïdes (Crinoidea: Echinodermata) sont problématiques. Elles sont fondées sur les caractères du squelette qui varient en fonction de la taille des spécimens ou des conditions environnementales. La morphométrie multivariée appliquée aux comatules permet de poser des hypothèses taxonomique qui peuvent être testées par l’analyse des caractères discrets. Florometra mawsoni et Solanometra antarctica sont congénériques. Florometra asperrima et F. Serratissima sont conspécifiques. Les structures du calice et des facettes articulaires fournissent des synapomorphies. Promachocrinus kerguelensis est structuré en deux morphotypes répartis selon les provinces biogéographiques de l’océan Austral. Notocrinus virilis et N. Mortenseni ne sont pas congénériques. Les comatules sont replacées au sein des crinoïdes grâce à une analyse combinée de caractères morphologiques et moléculaires. Les homologies primaires sont testées et les homoplasies discutées

  • Titre traduit

    Morphometric approach to the study of phenotypic variability : systematic and evolutionary consequences : application to extent crinoids (Crinoidea : Echinodermata)


  • Résumé

    The taxonomy and evolutionary history of crinoids (Crinoidea: Echinodermata) are based on skeletal features which are known to vary as a function of size, age or environmental conditions. Classical multivariate morphometry applied to comatulids allows proposing taxonomic hypothesis which can be tested by the analysis of discrete characters. Florometra mawsoni and Solanometra antarctica are congeneric. Florometra asperrima and F. Serratissima are conspecific. The structure of the calix and articular facets display synapomorphies. Promachocrinus kerguelensis shows two different morphotypes that are differently distributed in the biogeographical provinces of the Southern Ocean. Notocrinus virilis and N. Mortenseni are not congeneric. Comatulids are replaced among the crinoids using a combined analysis of morphological and molecular characters. Primary homologies are tested and homoplasies discussed

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. Bibliogr. p. 239-258

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 130 629
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.