Les micro-usures dentaires des fossiles humains du sud-est asiatique : implications en terme d'environnement et de subsistance

par Alex Yi-Chuang Lee

Thèse de doctorat en Paléoanthropologie

Sous la direction de François Sémah.

Le président du jury était Jean-Pierre Mohen.

Le jury était composé de Dominique Grimaud-Hervé, Yi-Chang Liu, Anne-Marie Semah, Harry Widianto.

Les rapporteurs étaient Alejandro Pérez-Pérez, Friedemann Schrenk.


  • Résumé

    L’étude des micro-usures dentaires a été largement appliquée en paléoanthropologie, archéozoologie et primatologie pour la reconstitution de l’ancien régime alimentaire et de l’adaptation environnementale depuis les années 1970. La méthode classique utilise le MEB pour l’enregistrement des images des surfaces des dents puis les analyse de diverses manières. La nouvelle 3D technologie a été adoptée récemment pour analyser la microrugosité de la surface des dents. Nous avons étudié la surface vestibulaire des molaires de 69 individus Hominidés du sud-est asiatique. Seulement quelques individus parmi eux ont conservé leur surface occlusale. La méthode classique des analyses au MEB et les analyses au microrugosimètre ont été appliquées dans notre étude. Un nouveau protocole de recherche a été mis en place. Les paramètres d’amplitude de microrugosité de la série S ont été adoptés pour la première fois dans l’étude des micro-usures dentaires. Les résultats ont démontré une importante concordance entre deux méthodes. Une distinction significative entre les groupes classifiés par la différence environnementale mais pas taxonomique a été mise en évidence dans les fossiles d’Hominidés de Java. L’abrasivité des aliments est également distincte entre les groupes.

  • Titre traduit

    Dental microwear study on Hominid fossils of south-eastern Asia: implications in terms of environment and subsistence


  • Résumé

    Dental microwear study has been applied in palaeoanthropology, archaeozoology, primatology etc. For the reconstruction of ancient diet and environmental adaptation for more about 30 years. The classical method uses the SEM to record the teeth surfaces’ images and analyze them in different ways. New 3D technology has been adopted recently to record teeth surface in microroughness parameters. The buccal surfaces of 69 molars of south-eastern Asian hominids have been analyzed in this study. Only a few of them conserved the occlusale surface. Our objectives include: (1) to observe the inter-group variations of the samples; (2) to infer the relation of the dental microwear and the type of subsistence; (3) to standardize the research protocol of the application of 3D microroughness technology. We have applied the classical method and the 3D technology. A new protocol and the S series amplitude parameters of microroughness analysis adopted in current study are firstly applied in dental microwear study. The results show a high accordance between two methods. The grouping according to the environmental difference but not taxonomic difference is significative in the Javanese Homo erectus and Homo sapiens samples. The abrasiveness of the diet between groups is also distinct.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (387-XXVI p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 349-370

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2006 -- 16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.