Pratiques funéraires en Grèce centrale à la période byzantine : analyse à partir des données archéologiques et biologiques

par Paraskevi Tritsaroli

Thèse de doctorat en Paléoanthropologie

Sous la direction de Frédérique Valentin et de Dominique Grimaud-Hervé.

Le président du jury était Alain Froment.

Le jury était composé de Sherry C. Fox, Eleni Gini-Tsofopoulou.

Les rapporteurs étaient Henri Duday, Michel Signoli.


  • Résumé

    Le but de ce travail est de mettre en évidence des variations dans les modalités de gestion de l’espace funéraire en Grèce Centrale à la période byzantine en utilisant les données bioarchéologiques. Les résultats montrent que les changements socio-économiques et politiques se sont certainement exprimés dans les pratiques funéraires. Les inhumations dans le cimetière paléochrétien formeraient deux groupes sociaux différents, ceci dans une éventuelle période de crise politique et économique régionale. A la période mésobyzantine, la variété dans l’architecture funéraire et les indications paléobiologiques témoigneraient de l’amélioration de la vie quotidienne. L’utilisation différentielle des structures funéraires, le type d’inhumation et sa signification selon son emplacement par rapport à l’édifice religieux, seraient fonction des critères sociaux. Le recrutement des cimetières et l’organisation de l’espace funéraire seraient en rapport avec des facteurs socio-économiques.

  • Titre traduit

    Mortuary practices in Central Greece during the Byzantine period : a bioarchaeological analysis


  • Résumé

    The aim of this analysis is to show variations of the structures of the funerary space in Central Greece during the Byzantine period, based on bioarchaeological data. Results show that socioeconomic and political changes through Byzantine times can certainly be seen in burial custom. Burials in the Early Byzantine cemetery form two different social groups probably related to a period of regional political-economic crisis. At the Middle Byzantine period an important variety in the grave architecture was noticed and conditions of life seem to be improved. Differential use of the funerary structures as well as the significance of the inhumations according to their emplacement within or around the church seems to be the impact of social factors. The representation of individuals within graves and cemeteries as well as the organization of the funerary space in each period are related to socioeconomic parameters.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (339 p. ; non paginé)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-330.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2006 -- 04 - 1
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2006 -- 04 - 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.