L'avifaune du Paléogène des phosphates du Maroc et du Togo : diversité, systématique et apports à la connaissance de la diversification des oiseaux modernes (Neornithes)

par Estelle Bourdon

Thèse de doctorat en Systématique, paléontologie, ornithologie

Sous la direction de Emmanuel Gheerbrant.

Le président du jury était Philippe Janvier.

Le jury était composé de Hervé Lelièvre, Cécile Mourer-Chauviré.

Les rapporteurs étaient Luis M. Chiappe, Joel Cracraft, Ella Hoch.


  • Résumé

    Une nouvelle avifaune du Paléocène supérieur et de l'Eocène inférieur du bassin à phosphates des Ouled Abdoun (Maroc) est décrite ici. Cette avifaune marine représente les plus anciens oiseaux modernes (Neornithes) d'Afrique et comporte un minimum de 10 espèces. Les Odontopterygidae constituent le groupe dominant des Ouled Abdoun et sont parmi les premiers représentants des oiseaux à pseudo-dent (Odontopterygiformes) : Odontopteryx toliapica Owen 1873 (2-3 m d'envergure), également connu dans l'Eocène inférieur du London Clay (Angleterre) ; Odontopteryx gigas sp. Nov. (4 m d'envergure) ; Odontoptila inexpectata gen. Et sp. Nov. (1,6 m d'envergure). Abdounornis marinus gen. Et sp. Nov. (Abdounornithidae fam. Nov. ) est une espèce commune (1 m d'envergure). Le prophaethontidé Lithoptila abdounensis Bourdon 2005 (1 m d'envergure) est le plus ancien représentant des phaétons et apparentés (Phaethontiformes nov. ). Le seul oiseau continental de l'avifaune des Ouled Abdoun est un échassier d'une taille voisine de celle de Ciconia ciconia. Trois spécimens de l'Eocène moyen du bassin à phosphates de Kpogamé-Hahotoé (Togo) sont attribués à Aequornis traversei gen. Et sp. Nov. (Pelagornithidae, Odontopterygiformes). Une nouvelle hypothèse phylogénétique concernant les premières divergences au sein des Neognathae est proposée : les Galliformes sont le groupe frère de tous les autres Neognathae. Au sein de ce clade, les Odontoanserae (Anseriformes plus Odontopterygiformes) sont le groupe frère des Neoaves. Trois nouveaux grands clades sont définis au sein des Neoaves : le premier inclut les Procellariiformes et les Phaethontiformes. Le deuxième comprend les Pelecaniformes redéfinis (Steganopodes sensu Cracraft 1985) et les Ardeiformes. Le troisième inclut les Charadriiformes et les Abdounornithidae.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (186 p., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Département des sciences de la terre. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AUT - BOU 2006
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2006 -- 03 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2006 -- 03 - 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.