Faire entendre sa voix dans l'arène politique locale : les ressorts de l'engagement public par la médiation interculturelle

par Elise, Cécile Lemercier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Liane Mozère.

Soutenue en 2006

à Metz .


  • Résumé

    A travers l'exemple d'un des premiers services de médiation interculturelle, cette thèse s'intéresse à l'engagement public de femmes ethnicisées étant partiellement parvenues à être reconnues comme interlocutrices légitimes de l'arène politique de leur quartier dit "sensible". Doublement voire triplement minorisées dans cette arène (en tant que "femmes", "immigré(e)s", et "habitant(e)s" d'un quartier dits "sensibles") leur mobilisation fait l'objet de contraintes et d'opportunités particulières, notamment liées aux contextes politique et social, locaux et nationaux. Cette thèse étudie donc les formes et les processus de construction de leur engagement public, ainsi que l'ensemble des interactions et des coopérations produisant l'expérimentation de pratiques reposant sur un usage politique du "personnel". Bien plus qu'une procédure technique de mise en relation des migrants et des institutions publiques, la médiation est un acte politique visant l'élargissement et le renforcement des marges de liberté d'expression et d'action des femmes ethnicisées dans leur quartier et leur famille. Enfin l'analyse de leurs parcours biographique démontre qu'elles font un usage à compte "d'auteure" de cet engagement public afin de trouver un équilibre entre désir d'émancipation, de promotion sociale et assignations identitaires de leur expérience sociale de femmes ethnicisées

  • Titre traduit

    Make oneself heard in the local political area : the means of public commitment through the intercultural mediation


  • Résumé

    Through the example of one of the first intercultural mediation departments, this thesis refers to the public commitment of "ethnicized" women, having partly managed to be recognized as legitimate interlocutors of political area in their so-called "sensitive" quarter.   Being doubly or trebly minorities (as women, as immigrants, as living in a so-called "sensitive" quarter), their mobilization are subjected to specific constraints and opportunities, linked to political and social contexts, local as well as national. This thesis studies the shapes and the construction processus of their commitment, but also the interactions, cooperations, allowing experimentation of practices making a political use of "personal" experiences.   More than a technical procedure connecting migrants and public institutions, this mediation is a political act aiming at the broadening and reinforcement of the freedoms of expression and action of ethnicized women in their quarters and families. Finally, the analysis of their biographical path demonstrates that they've got something out of this public commitment since they find equilibrium between their desire for social advancement and their social assignations as ethnicized women

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (391 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-380. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.