Cryptologie de l'inconscient : Nietzsche et Freud dans l'oeuvre de Gilles Deleuze

par Sophie Salin

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Françoise Lartillot.

Soutenue en 2006

à Metz .


  • Résumé

    Le but de ce travail est de retracer l'évolution de la conception de sémiologie littéraire de Deleuze en la rapportant à ses racines nietzschéenne et freudienne. Dans "Pourparlers", Deleuze reconnaît que toute sa philosophie gravite autour des notions de signes et de sens. Il s'avère qu'il puise son inspiration dans les théories des signes esquissées par Nietzsche et Freud, sources qui s’entremêlent jusqu’à se confondre parfois dans son œuvre. Le premier chapitre dégage les points communs existant entre Nietzsche et Freud et explique dans quelle mesure ils se mettent tous les deux à l’écoute d’un langage corporel. Mon second chapitre examine comment les forces inconscientes peuvent devenir les catalyseurs de processus de codage et de décodage. Dans un troisième temps, j'étudie la manière dont Deleuze transpose aux œuvres de Lewis Carroll une cryptologie de l’inconscient portant la griffe de Nietzsche et Freud. Nietzsche et Freud remettent à l’honneur les discours sur le corps et l’inconscient partiellement occultés par les discours rationnel et métaphysique. La pensée et l’écriture découlent non des représentations rationnelles mais des forces inconscientes telles que le principe dionysiaque et la libido. Ce n’est plus la conscience, mais le corps et ses instincts qui tissent la toile du texte. La lettre du texte inconscient doit être ranimée à l'aide des méthodes de décryptage telles que la généalogie et l’archéologie. Ces opérations de déchiffrement sont des étapes préalables à un codage du texte inconscient où les signifiants migrent pour constituer un texte poétique transcrivant, de manière métaphorique, les forces vitales et instinctives que recèle le corps.

  • Titre traduit

    The cryptology of the unconsciousness : Nietzsche and Freud in Gilles Deleuze's work


  • Résumé

    In my thesis, I aim to study Deleuze's concept of literary semiotics by refering to its roots Nietzsche and Freud. Deleuze recognizes that his entire philosophy deals with the notions of "sign" and "sense". The sources of his inspiration for his semiotics are Nietzsche and Freud, who seem to be mixed in Deleuze's work so that it's difficult to distinguish Nietzsche from Freud. My first chapter deals with the way Nietzsche and Freud search for a corporal language. My second chapter examines how the unconscious forces will be motors of coding and decoding. In my third chapter, I reveal how Deleuze succeeds in transposing to Lewis Carroll's works a cryptology of the unconsciousness, which is under the sign of Nietzsche and Freud. Not the consciousness but the will to power (or the libido) webs the texts. The letter of the unconsciousness must render it valuable by recurring at the genealogy and the archaeology. Those operations of decoding are the condition for a new coding of the instinctive text which must become a poetic text transcribing in a metaphoric way the forces of the body.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Königshausen & Neumann à Würzburg

Kryptologie des Unbewussten : Nietzsche, Freud und Deleuze im Wunderland


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 341 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 292-302. Résumé en français p. 303-341

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Königshausen & Neumann à Würzburg

Informations

  • Sous le titre : Kryptologie des Unbewussten : Nietzsche, Freud und Deleuze im Wunderland
  • Dans la collection : Epistemata , Bd. 652
  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • ISBN : 978-3-8260-3918-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 283-294. Notes bibliogr. en bas de pages
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.