Apport de l'information géographique à la planification sanitaire : la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux en Bourgogne

par Anaïs Hyenne

Thèse de doctorat en Sciences de l'information géographique

Sous la direction de Marie-Françoise Courel et de Jean-Paul Rudant.

Soutenue en 2006

à l'Université de Marne-la-Vallée .


  • Résumé

    Les nouvelles directives d’élaboration des Schémas régionaux d’organisation sanitaire (SROS), préconisent une meilleure prise en compte de la dimension territoriale et une meilleure évaluation des besoins de santé. Dès lors, les méthodes d’évaluation et d’adéquation de l’offre aux besoins utilisées par les planificateurs en santé doivent également évoluer. Nous avons posé l’hypothèse que les méthodes issues de l’information géographique sont indispensables à la mise en œuvre des nouvelles politiques de planification sanitaire. Nous avons cherché à évaluer les apports et les limites des méthodes et outils de l’information géographique pour la planification sanitaire, en prenant l’exemple des accidents vasculaires cérébraux (AVC) en Bourgogne. Les AVC correspondent à une pathologie très fréquente et très grave, dont la prise en charge doit être très rapide et spécialisée. Il est donc nécessaire que les sites aptes à prendre en charge les patients atteints d’AVC soient localisés de manière optimale. Nous avons utilisé différentes sources de données : SROS, base de données hospitalière du PMSI (programme médicalisé des systèmes d’information, créé pour l’évaluation de l’activité économique des établissements), base de données de l’INSEE, registre des AVC de Dijon, bases de données routières ; ce qui nous a permis de mettre en œuvre des méthodes provenant aussi bien de l’analyse spatiale que de l’épidémiologie. Nous avons dans un premier temps étudié et comparé différentes sources de données afin d’obtenir une vue d’ensemble de la pathologie des AVC et de sa prise en charge actuelle sur le territoire. Nous avons ensuite évalué l’adéquation entre l’offre et les besoins (localisation de la population à risque, étude de flux, modélisation de l’accessibilité physique par un modèle gravitaire), puis mis en œuvre des méthodes d’optimisation de la localisation de l’offre. Nous avons mis en évidence des inégalités d’accès physique aux appareils d’imagerie cérébrale, puis proposé une configuration optimale des appareils d’imagerie couvrant un maximum de population en ajoutant 5 appareils supplémentaires à la configuration existante. Ainsi nous avons pu montrer, via l’exemple de la prise en charge des AVC en Bourgogne que les outils et méthodes issus de l’information géographique sont indispensables à la mise en œuvre de la nouvelle politique de planification sanitaire, et qu’ils peuvent devenir de véritables outils d’aide à la décision pour le planificateur en santé

  • Titre traduit

    Contribution of geographical information to health care planning : stroke care in Burgundy (France)


  • Résumé

    New French policies of health care planning recommend to take into account the territorial dimension and to conduct better evaluations of health needs. Consequently methods used by health planner to evaluate and organised adequacy between health needs and care offer should also evolve. We assumed that geographical information’s methods are essential to the implementation of new health care policies. We sought to evaluate contributions and limits of geographical information tools and methods, while taking as an example, stroke in Burgundy (France). Stroke is a very current and serious pathology, which deserves a very fast and specialised health care delivery. Thus, it is necessary that stroke centers are located in an optimal way. We used various data sources : an hospital database called PMSI (medicalized program of information system), a population database, a stroke registry and a road network database ; this allowed us to implement different methods resulting from epidemiology or spatial analysis. At first we studied and compared different sources of data in order to get an overall picture of stroke and stroke care in France. Then we evaluated adequacy between care needs and care offers (location of population at risk, modelisation of physical accessibility by gravitary model), then we proposed methods to optimize care offers location. We highlighted inequalities of access to computed tomography (CT) scan and Magnetic Resonance Imaging (MRI), and proposed an optimal configuration of CT scan and MRI that maximised the coverage of the population by adding 5 CT scan or MRI to the existing configuration. Thus, while taking stroke as an example, we could demonstrate that tools and methods resulting from geographical information are essential to the implementation of health care policy, becoming genuine tools of decision making for health planner

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 178-189. Liste de sites Internet f. 190. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2006 HYE 0331
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.