Analyse et contrôle du coût logistique dans un contexte d'asymétrie informationnelle : cas des entreprises des Départements Français d'Amérique

par Katie Lanneau

Thèse de doctorat en Sciences de gestion. Contrôle de gestion

Sous la direction de Emmanuel Okamba.

Soutenue en 2006

à l'Université de Marne-la-Vallée .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'analyse et le contrôle du coût logistique des achats et des approvisionnements par les entreprises des Départements Français d'Amérique (DFA), évoluant dans un contexte d'information asymétrique entre celles-ci et leurs intermédiaires de la chaîne logistique. Ce coût qualifié de « porte à porte », intègre l'ensemble des opérations de transport et de dédouanement depuis le fournisseur jusqu'au destinataire. Il est analysé par les outils statistiques applique��s à un échantillon représentatif des entreprises du terrain. Il montre que ces entreprises enregistrent des coûts d'agence, liés à l'externalisation de leur fonction logistique, confiée historiquement au commissionnaire de transport. Ces coûts renforcent leur incertitude dans la maîtrise du coût logistique, liée à l'asymétrie d’information entre les parties. Cette asymétrie se situe à deux niveaux de la chaîne logistique : en amont au niveau des coûts de pré acheminement jusqu’au transport principal, et en aval au niveau du poste dédouanement. Le contexte institutionnel de ces entreprises prévoit des régimes douaniers communautaires et nationaux, dont l'opacité des relations avec les prestataires limite leur utilisation. Dans ce contexte, les entrepreneurs ne disposent, ni de l'information exhaustive, ni d'outils d'aide à la décision nécessaires à la maîtrise de leur coût logistique et de leur stratégie des achats et des approvisionnements. Leur rationalité est limitée par le degré d'information et le pouvoir de négociation des partenaires de la chaîne des opérations logistiques. La maîtrise de l'asymétrie de l'information par les entreprises des DFA nécessite la mise en place de deux outils d'aide à la décision. Le premier est de type quantitatif. Il repose sur un modèle de calcul du coût logistique en fonction du type de conteneur, permettant d'apprécier le coût des approvisionnements « porte à porte » des marchandises importées. Le deuxième est de type qualitatif. Il définit un système de coopération, reposant sur une centralisation de l'information dans un observatoire visant à réduire les coûts liés au comportement opportuniste des partenaires de la chaîne logistique

  • Titre traduit

    Analysis and control of logistical cost in asymetrical information exchange : the case of French West Indies Companies


  • Résumé

    This dissertation provides an analysis of logistical costs of supplying and purchasing for businesses in the French Overseas Departments (FOD) and offers suggestions on how to control them. Those businesses operate in a context in which information exchange with intermediaries in the logistical chain is asymmetrical. "Door to door" logistical costs include all transport and Customs clearance operations from suppliers to recipients. A study of those costs, based on applying statistical tools to a sample of local businesses, revealed that logistical operations have historically been handled by transport commissioners, costing businesses additional agency expenses. The asymmetrical structure of information exchange that has been detected at both ends of the logistical chain – about costs of transport to the main point of departure and at the other end of the chain, at Customs clearance – add to the difficulty of controlling logistical costs. Due to their lack of clarity on relationships with service providers, European and national Customs regimes laws are of limited use to businesses. In this institutional context, business holders lack the complete information and decision-making tools necessary to effectively control logistical costs, and to design purchasing and transport strategies. Without the benefit of appropriate information and the power to negotiate logistical operations with their partners, business holders' rationality is limited and they are unable to make well informed choices. In order to control the lack of asymmetry in information exchange, businesses in the FOD need the help of two types of decision-making tools. The first is quantitative. It is based on a calculation of logistical costs for each type of container, thus helping to evaluate « door to door » transport costs for imported goods. The second type is qualitative. It proposes setting up a cooperation system, by which information would be gathered and centralized by a committee aiming at reducing the financial repercussions of opportunistic behaviours on the part of certain partners in the logistical chain

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. f. 223-232 (101 réf.). Lexique

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0313
  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2006 LAN 0316
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.