Construction d'un processus de prise de décision stratégique dans la PME pour améliorer sa performance globale : recherche-intervention dans une entreprise mexicaine

par Victor Sanchez Trejo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Véronique Zardet.

Soutenue en 2006

à Lyon 3 .

  • Titre traduit

    Construction of process of strategic decision-making in SME to improve its total performance : intervention-research in a mexican small business


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La PME rencontre en général des difficultés pour développer sa performance globale (économique, organisationnelle et sociale) durable. Deux motifs principaux à cette incapacité structurent notre problématique de recherche : d'une part le temps accordé par le propriétaire-dirigeant de la PME à l'activité opérationnelle au détriment des activités à plus forte valeur ajoutée ; et d'autre part un manque de réflexion stratégique approfondie sur la création de potentiel, ce second motif étant une conséquence du premier. Une réponse à nos deux problématiques peut être construite à partir du concept de potentiel interne de l'entreprise comme levier stratégique. A partir de l'analyse des théories des ressources et de la théorie socio-économique nous reprenons, à notre compte, des concepts essentiels pour structurer notre démarche théorique. Notre proposition théorique est une modélisation sur la prise de décision stratégique dans la PME. Elle intègre deux variables de recherche : la coordination des acteurs et la planification stratégique, qui nécessitent une interaction permanente pour construire un processus de décision stratégique dans la PME. Notre hypothèse de recherche consiste à impliquer l'encadrement de proximité dans la prise de décisions de l'entreprise afin de construire une action collective et des décisions participatives. Pour le recueil de données de recherche, nous appliquons une méthodologie de recherche-intervention dans une PME mexicaine, qui assure une observation approfondie des pratiques de gestion et l'interaction cognitive entre l'intervenant-chercheur et les acteurs de l'organisation. Cette méthode de recherche est accompagnée par une démarche d'intervention socio-économique, dont l'objectif est de générer un changement profond dans les structures et les comportements de l'entreprise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (326, 66 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-316. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.