La pensée féministe : nouvelles questions pour la philosophie politique et sociale

par Nancy Le Nezet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain-Marc Rieu.

Soutenue en 2006

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Le propos de cette étude est une analyse du potentiel que représentent les théories féministes pour la philosophie politique et sociale. Les concepts créés par les féministes, dont le concept de “genre”, procurent un point de vue novateur sur toute la pensée politique et sociale, comme l’illustrent les critiques féministes de la dichotomie entre privé et public. Les féministes proposent également un vaste éventail de théories et de concepts concernant les thèmes de la différence, du traitement des minorités, du multiculturalisme, de l’universalisme, de la politique identitaire et, de manière générale, des problèmes liés aux rapports complexes qui existent entre divers groupes et individus au sein d’une société. L’exploration des théories féministes se fait ici en deux temps, passant par une introduction à la pensée politique féministe et une analyse du succès féministe aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

  • Titre traduit

    Feminist Theory : New Questions for Political and Social Philosophy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (295 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 250-260.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.