La femme et la mort ou les figures de l'altérité radicale en Grèce ancienne

par Sarah Mezaguer

Thèse de doctorat en Philosophie. Études des systèmes

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger.

Soutenue en 2006

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Cette étude a pour ambition d'explorer les liens diffus et polymorphes existant entre le féminin et certaines représentations de la mort, en s'appuyant sur l'exemple de la Grèce ancienne. A la pléthore des monstres féminins qui peuplent la mythologie grecque s'ajoute, en effet, une représentation particulière du monde des morts - ou plutôt de la mort elle-même - , celle d'un monde partagé entre eaux et ténèbres qui se rapproche plus de la douceur ouatée du ventre utérin que des flammes acerbes de l'enfer dantesque. Ce travail cherche à montrer que, d'une certaine manière, la femme est à l'homme ce que la mort est à la vie : elle en représente l'altérité dans ce qu'elle a de plus radical. Ainsi le détour par le féminin est-il souvent contemporain, dans la mythologie, de l'émergence de la mort, de la maladie et de la vieillesse ; l'analyse des archétypes entourant le féminin permet de mettre en lumière les différents biais par lesquels le féminin apparaît comme quelque chose d'éminemment inquiétant et donc de comprendre pourquoi la femme et la mort sont si indéfectiblement liés. Mais ce travail s'attache aussi à montrer que le détour par l'imagerie féminine permet de donner des contours riches de sens à ce qui n'en a pas et ainsi d'aider l'homme à vivre avec l'idée de mort.

  • Titre traduit

    Women and death, or the figures of radical otherness in Ancient Greece.


  • Résumé

    This essay means to explore the fuzzy and polymorphic links existing between the Feminine and some of the representations of Death by examining the rich example of Archaïc Greece. In the first place this civilization focus the attention by the overabundance of the feminine monsters that fill its mythology. But adds to that a particular representation of the kingdom of Death - or, rather, of Death itself - , the one of a world divided between Water and Darkness that is nearer the sweet abandon in the uterine deapth than the biting flames of Dante's Hell. This work leans on the fact that, in a way, Woman is to Man what Death is to Life : it appears as its most radical otherness (alterity), so that the Feminine is often contemporaneous, in the myths, with the appearing of Death, the Old age, and disease. This twist by the archetypes enable to clarify the many ways in which the feminine appears as something eminently worrying, and, as a matter of fact, it enables to understand why Woman and Death are so unfailingly linked. But this work tends also to show that the feminine imagerie path permit to give a meaningful outline to something that, precisely, don't have any, and, in this way, it helps the individual to live with the thinking of Death.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par L'Harmattan à Paris

La femme et la mort en Grèce ancienne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (548 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 509-544. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La femme et la mort en Grèce ancienne
  • Dans la collection : Collection Thanatologie
  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • ISBN : 978-2-296-56873-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-155. Notes bibliogr. en bas de page
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.