L'héritage littéraire de Giorgio Vasari au XVIIe siècle à Rome : Giovanni Baglione, Giovanni Battista Passeri et Giovanni Pietro Bellori

par Ismène Cotensin

Thèse de doctorat en Italien

Sous la direction de Michel Feuillet.

Soutenue en 2006

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Les "Vite de' più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani. . . ", publiées à Florence en 1550 par Giorgio Vasari, sont considérées comme la première véritable histoire de l'art, et Vasari comme le père de l'historiographie de l'art. Au XVIIe siècle, à Rome, deux artistes – Giovanni Baglione et Giovanni Battista Passeri – et un homme de lettres – Giovanni Pietro Bellori – rédigent à leur tour des recueils de Vies d'artistes. Ces ouvrages ont couramment été étudiés dans le cadre de la littérature artistique et de l'histoire de l'art. Ils ont été considérés comme des documents informatifs et non comme des oeuvres littéraires. Notre travail repose sur une approche différente, de type narratologique : nous envisageons ces écrits d'un point de vue essentiellement littéraire. D'autre part, nous confrontons également la conception de l'histoire de l'art des auteurs avec le modèle des Vite, afin de poser la question de l'héritage vasarien.

  • Titre traduit

    The literary heritage of Giorgio Vasari in the 17th century in Rome : Giovanni Baglione, Giovanni Battista Passeri et Giovanni Pietro Bellori


  • Résumé

    "Vite de' più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani. . . ", published in Florence by Giorgio Vasari in 1550, is regarded as the first history of arts, and Vasari as the father of art historiography. In the 17th century, in Rome, two artists - Giovanni Blaglione and Giovanni Battista Passeri - and a writer - Giovanni Pietro Bellori - also wrote a collection focused on the lives of artists. These anthologies have been widely studied within the context of artistic literature and art history. They are regarded as informative documents and not as works of art. Our work is based on a different approach, a narrative one. We mainly take these works into consideration in a literary point of view. On the other hand, we will also compare the authors' conception of art history with the model of "Vite", in order to wonder if there is such a thing as a Vasarian heritage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ( 469 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 422-436

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 04664
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.