Processus d'appropriation des dispositifs de microfinance : un exemple en milieu rural mexicain

par Solène Morvant-Roux

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Michel Servet.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'idéologie qui transcende la microfinance au Sud est celle d'un instrument juste et efficace visant à affranchir les pauvres des relations financières informelles qu'incarne la dépendance envers la figure de l'usurier qui "exploite" le manque de liquidité de ses clients en imposant des taux d'intérêts intolérables. Rompant avec l'approche résiduelle et temporaire des pratiques financières informelles supposées homogènes de la théorie économique standard, la recherche se concentre sur l'analyse des interactions qui se mettent en place entre l'offre exogène en services financiers procurée par un dispositif de microfinance et les relations de dette/créance qui lui préexistent. Le contexte étudié est celui de villages indiens situés dans des régions reculées du sud-ouest du Mexique. Notre analyse qualitative et quantitative révèle que contrairement à l'hypothèse de substitution véhiculée par l'économie standard, il s'établit une forte interaction entre le microcrédit et l'ensemble des relations de dettes / créances que les personnes, ménages tissent avec leur entourage. En effet, microcrédit et pratiques monétaires et financières informelles sont mobilisés tour à tour par le ménage et mis l'un au service de l'autre afin de générer une plus grande marge de manoeuvre pour le ménage dans la gestion temporelle des différents flux de liquidité. La relation n'est donc pas univoque, elle est dialectique. L'insertion du dispositif de microfinance dans les pratiques de gestion de l'accès à liquidité par les ménages doit s'analyser comme un processus d'appropriation collective et individuelle. Ces résultats comportent de nombreuses implications pratiques invitant les dispositifs de microfinance à prendre en compte certaines inégalités non seulement économiques mais aussi sociales, en vue d’inclure les plus pauvres.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The ideology that underscores microfinance in the South is the establishment of fair and effective means through which to liberate the poor from bonded informal financial relations symbolized by the moneylender who exploits his clients’ lack of access to funds by imposing extreme interest rates. Departing from the usual focus on residual and temporary approach of informal financial arrangements adopted by mainstream economic theory, this study analyses the interactions between the exogenous supply of financial services provided through microfinance institution and the informal debts and debt claims relationships that preceded their existence. The study was conducted in some small villages located in the remote regions of Southwest Mexico. Qualitative and quantitative analysis of the data challenge the assumption of substitution effect posited in standard economic theory by revealing the existence of critical interactions between formal and informal credit institutions. In effect, households access both microcredit and informal financial institutions in order to mobilize greater resources and gain flexibility in the management of different income sources. Thus, the relation is dialectical and not unilateral. The insertion of microcredit into management of liquid assets has to be analysed as both a collective and an individual appropriation process. On a more practical level, these results also highlight the need for microfinance institutions to take into account not only economic but also social inequalities in order to include the poorest of the poor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (432 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 360-372. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.