Guerre et représentation : la figure de la guerre dans le discours économique

par Dana Popescu-Jourdy

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Lamizet.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Notre travail se propose une analyse des emplois de l’expression « guerre économique » dans le discours médiaté français. Selon l’hypothèse sous-tendue par cette thèse, le concept de guerre économique se construit à partir d’un paradigme de la guerre, ce qui permet une mise en scène particulière au niveau du discours des faits et des acteurs économiques selon le modèle de la guerre. L’économie se pense désormais comme un domaine de l’affrontement et de la violence collective, comme expression d’un pouvoir réel. Dans un même temps, le concept de guerre économique se construit autour de trois dimensions de la guerre : la dimension réelle des actions sur le terrain, la dimension symbolique de représentations et la dimension imaginaire des fantasmes et des peurs. L’utilisation de l’expression de la guerre économique donne à l’économie une nouvelle visibilité dans l’espace public et nous invite à repenser les rapports entre l’économie et le politique. Enfin, elle nous amène à repenser la guerre et ses représentations.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Our work proposes an analysis of the uses of the expression "economic war" in the French media speech. According to the assumption underlain by this thesis, the concept of “economic war” is built starting from a paradigm of the war, which allows at the speech level a particular setting in scene of economic facts and actors according to the model of the war. Thus the economy can be thought like a field of the confrontation and of the collective violence, like an expression of a real power. In the same time, the concept of “economic war” is built around three dimensions of the war: the real dimension of the actions on the ground, the symbolic dimension of representations and the imaginary dimension of the phantasms and the fears. The use of the expression “economic war” gives to the economy a new visibility in public space and invites us to reconsider the relationship between economics and politics. Lastly, it leads us to reconsider the war and its representations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (305-81 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 296-302

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.