L'oeuvre poétique de Grégoire de Nazianze : héritage et renouveau littéraires

par Juliette Prudhomme

Thèse de doctorat en Langues anciennes. Grec

Sous la direction de Olivier Munnich.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les poèmes de Grégoire de Nazianze, écrits au IVe après J. C. , constituent une curiosité dans l’histoire de la littérature de l’Antiquité tardive, puisque Grégoire apparaît comme le premier véritable poète chrétien de langue grecque. Ce travail se propose d’étudier l’ensemble de cet immense corpus poétique, et de voir comment naît, au croisement de plusieurs cultures, une poésie à la fois traditionnelle et novatrice. En étudiant les liens de cette oeuvre avec la poésie biblique et la poésie profane, sur le plan formel et thématique, il est possible de mieux comprendre le travail complexe de réécriture auquel Grégoire s’est livré et de montrer comment cette poésie savante se nourrit d’héritages littéraires variés pour trouver son originalité, tout en se constituant autour d’un « je » poétique sans cesse présent. Se réappropriant le patrimoine classique et biblique, Grégoire de Nazianze élabore en effet une riche réflexion théorique sur la poésie et donne naissance à un nouvel art poétique, dans lequel les préoccupations didactiques et personnelles se côtoient. S’inspirant de la poésie tragique, épique et lyrique, il renouvelle des genres anciens, leur donnant une nouvelle fonction dans une perspective à la fois pédagogique et spirituelle. Enfin, s’opposant aux poètes profanes, Grégoire de Nazianze invente une nouvelle figure du poète, qu’il se propose lui-même d’incarner pour chanter la beauté du divin.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Written in 4th Century BC, the poems of Gregory of Nazianzus are an unusual feature in the literary history of Late Antiquity, Gregory being the first true Christian poet in the Greek language. In this work, we study his complete poetic corpus, in order to see how poetry which is at once innovative and traditional is conceived at the crossroads of several different cultures. By studying the ties between Gregory’s poetic works and biblical and secular poetry, in their form and themes, it is possible to better understand the complex rewriting that Gregory performed and to show how the originality of this scholarly poetry lies in its use of varied literary heritages, although it is built around the ever-present poetic “I”. Inspired by classical and biblical heritage, Gregory of Nazianzus developed a rich theoretical analysis of poetry, creating a new poetic art in which didactic and personal concerns meet. Taking inspiration from tragic, epic and lyric poetry, Gregory renewed these genres, giving them a new function which is both pedagogical and spiritual. Finally, in contrast to the secular poets, Gregory of Nazianzus invented a new image of the poet which he himself embodied, in order to sing the beauty of the divine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (547 f. - 91 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 511-540

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.