L'Espace transnational, ressource ou contrainte pour l'action internationale des villes à la fin du XXe siècle ? : Analyse comparée de la fabrique et de la gestion du "Patrimoine Mondial" à Lyon et à Québec

par Sarah Russeil

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Gilles Pollet.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La compétition inter-urbaine, les politiques urbaines dites de "rayonnement international" et l’articulation entre villes et international sont aujourd’hui des objets bien étudiés. Peu de travaux repèrent toutefois le travail politique à l’œuvre lors de la quête d’une dimension internationale au sein des municipalités. En appréhendant le transnational comme la résultante d’interactions entre diverses scènes, l’analyse comparée de la gestion d’un label international (patrimoine mondial) à Lyon et à Québec, donne à voir les ressources et les contraintes que les relations multi-niveaux constituent pour des municipalités urbaines. L’étude des conditions dans lesquelles les municipalités s’emparent de ce label international souligne la pluralité des acteurs participant à la fabrique de biens du patrimoine mondial et donne à voir un espace transnational de circulation spécifique à cet objet. Le travail politique, les circulations générées par l’espace transnational et les relations multi-niveaux engagent les municipalités urbaines dans des activités internationales scientifiques et politiques à l’égard du patrimoine mondial. Ils engendrent également, en fonction des conditions locales et nationales préexistantes, un renouvellement de pratiques locales à l’égard du patrimoine. Le transnational constitue finalement une ressource pour les municipalités urbaines dans leur positionnement concurrentiel et dans leurs modes de gouvernement. En restant toutefois largement traversé et structuré par des logiques et des dynamiques étatiques, cet espace apporte également des contraintes à l’action publique urbaine.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    There has been a large number of recent studies in respect of cities in international markets, their competitive advantages and their relationship with the international level. However there has been few analysis with regards to the political influence of cities’ international strategies. Going transnational implies that one should consider the collection of international labels which ensue from the interactions between different actors and the circulations of ideas across boundaries. Studied from a transnational viewpoint, the issue of world heritage cities in Lyon and Quebec shows to what extent world heritage is seen as a label by the mayors and the main actors of such cities. Moreover world heritage owe much to social logics and political discussions between local, national and international actors. By being connected cities beneficiate from flows, circulations and multi-level relationships which form important resources in the field of governance, competition between cities and their relation to their national government. By taking part in political discussions to build world heritage, cities are involved in special political and scientific activities. It implies that new local policies about heritage will be generated and such policies will also be influenced by their local and national environments. However the influence of states remains decisive on the transnational as they keep a considerable bargaining power and continue to shape the connections and the circulations of ideas. In such circumstances, cities could be politically restrained by their connection through world heritage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (509-149 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 491-504

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.