Qui est là ? : échecs de la symbolisation et symbolisation des échecs de la symbolisation dans les problématiques psychotiques

par Vincent Di Rocco

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de René Roussillon.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La reprise des principaux travaux psychanalytiques consacrés à la psychose, confrontés à des éléments cliniques et croisés avec des conceptions issues des "sciences de l'esprit" portées par le courant des neurosciences cognitives permet de faire émerger un axe particulier dans l'abord des problématiques psychotiques. Selon cet axe, la psychose apparaît comme une psychopathologie massive du rapport à la représentation entravant la symbolisation : une psychopathologie des limites du fonctionnement représentatif et une psychopathologie du fonctionnement représentatif confronté a�� ses limites. La clinique des processus représentatifs permet de mettre en évidence un trouble majeur de la réflexivité, de la capacité à s'approprier son travail représentatif, dans les problématiques psychotiques. Ce trouble de la réflexivité est lui-même symptomatique d'une dérégulation de la "représentance" psychique sous l'effet de traumatismes primaires. La "représentance" concerne la production composite des différents représentants psychiques de la pulsion, affects, représentations de chose et représentations de mot. L'étude de la "représentance" psychique permet d'organiser certains points de la clinique des psychoses tels que l'émergence de représentants non représentatifs du fonctionnement psychique, le recours à une position narcissique de la psyché d'allure anobjectale ainsi que les particularités du rapport du sujet à ses propres productions psychiques que ce soit dans le registre des pensées ou des expressions symptomatiques. Cette approche apporte aussi un éclairage particulier du soin psychique considéré alors sous l'angle d'un processus de symbolisation spécifique devant intégrer lui aussi ses propres aléas pour s'en dégager dans un travail de subjectivation, d'appropriation subjective, des troubles du processus de symbolisation.

  • Titre traduit

    Who's there? : checks of the symbolization and symbolization of the checks of symbolization in problematical psychosis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The study of the principal psychoanalytical works consecrated to psychosis, confronted with clinical elements as well as concepts emanating from "sciences of the mind", as described by the cognitive neurosciences field, allows a unique angle to emerge in the comprehension of psychosis. In this context, psychosis appears as a massive psychopathology of the rapport with the activity of representation: a pathology of the limits of representative functioning, and a pathology of this functioning confronted by it's own limits. The clinic of representational processes shows evidence in psychosis of major disorders of insight, and of the capacity to appropriate one’s representational activity. This disorder is in itself symptomatic of a deregulation of psychic "representability" as a consequence of early trauma. The "representability" concerns the composite production of various psychic representatives of drive, affect, representation of things and of words. Through the study of psychic "representability", it is possible to organize certain clinical terms of psychosis such as the emergence of representatives which do not actually represent psychic functioning. There is also evidence of a return by the psyche to the narcissistic anobjectal position as well as a particular rapport that the subject has with his or her own psychic productions concerning both thoughts and expression through symptoms. This approach also brings a new light to psychiatric care which can thus be considered from the angle of a specific process of symbolization. This process should integrate it's own particularities in order to eventually disengage from them, through the activity of subjectivation and of subjective appropriation of the disorders of the symbolization process itself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 374-391. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.