Les "phobosocialités" : approche psychopathologique des adolescents en attaque et fuite du lien intersubjectif

par Christine Melato

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Bernard Duez.

Soutenue en 2006

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette recherche propose un modèle de compréhension psychopathologique à partir de la clinique d’adolescents dits « inhibés » et « délinquants » accueillis en service pédo-psychiatrique et en foyers éducatifs ; et plus particulièrement pris en charge dans un dispositif psychodramatique. Les "phobosocialités juvéniles" constituent un syndrome, qui se manifeste par des symptômes (actes en attaque et fuite du lien intersubjectif). Ceux-ci surviennent, dans une dynamique défensive de survie psychique contre une emprise dans le moi et une menace de désintégration psychique, liés à l’objet persécuteur et intruseur incorporé. Ces agirs sont menés par une intrication pulsionnelle de survie, c'est-à-dire la part d’auto-conservation de la pulsion de mort. Les états et processus structuraux et le fonctionnement psychique en « court-circuit » (par essai de conflictualisation ou par essai de refoulement originaire) de ce syndrome, se fondent sur les problématiques psychiques de la séduction, de la différenciation, de la séparation et de l’intrication entre les états et processus qui permettent la symbolisation. La relation anaclitique à l’objet en est la conséquence. Nous envisageons également le psychodrame sous l’angle d’une grille méthodologique qui relate un dépôt diffracté sur le contenant-contenu espace-temps et thématique du dispositif.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œ"phobosocialities" : psychopathologic approach of adolescents using attack and flight of the intersubjective link


  • Résumé

    This research proposes a model for a psychopathologic comprehension of “phobosocialities” based on adolescents called “delinquents” and “inhibited”. They were received in a paediatric-psychiatric service and in educative residences ; and were taken in charge using a psychodramatic set-up. “Juvenile phobosociality” constitutes a syndrome which is manifested by symptoms (acts of attack of, or flight from the intersubjective link). These come about, in a defensive dynamic of psychic survival against a hold on the ego and a threat of psychic disintegration, linked with a persecutory object and an incorporated intruder. These acts are lead by an intricated survival drive, which means the self-conservation aspect of the death drive. The structural states and processes and the “short-circuit” of psychic functioning (tested through conflicts or tested by primal repression) in this syndrome are based on the psychic problematics of seduction, differentiation, separation and the intrication between the processes which enable symbolisation. An anaclitic relation to object is the consequence. Our viewpoint on psychodrama includes the slant it can have as a methodical grid that relates a diffracted deposit on the container-content space-time and thematic of the set-up.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (883 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 3, f. 594-623. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.