Caractérisation fonctionnelle de l'oncoprotéine E7 de papillomavirus humains de types cutanés et muqueux

par Mariam Mansour

Thèse de doctorat en Cancérologie

Sous la direction de Massimo Tommasino.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le cancer du col utérin est associé à la présence de papillomavirus humains (HPV). Les cellules infectées par certains HPV sont capables de proliférer aussi bien in vivo que in vitro. Les pouvoirs oncogéniques des HPV sont en relation avec la capacité des protéines virales E6 et E7 d’inactiver les protéines des gènes suppresseurs de tumeurs, p53 et pRb respectivement. Ce travail de thèse a permis de caractériser les propriétés moléculaires oncogènes de la protéine E7 codée par le HPV cutané de type 77, mais également les HPV muqueux de type 26, 53 et 66. Ainsi, pour la première fois, nous avons montré que la protéine E7 codée par HPV type 77 capable de se lier à pRb, dispose d’un pouvoir oncogène limité et affecte peu le contrôle du cycle cellulaire. En revanche, l’oncoprotéine E7 codée par HPV 26, 53 et 66 classifiée potentiellement à haut risque est capable également d’interagir avec pRb, d’induire l’expression de protéines régulatrices du cycle cellulaire telles que la cycline A et la cycline E. De façon moins efficace que HPV16 E7 à haut risque, ces oncoprotéines E7 sont aussi capables de promouvoir la prolifération des kératinocytes primaires, et de contourner l’arrêt du cycle cellulaire imposé par la fonction inhibitrice de p16INK4a


  • Résumé

    Cervical cancer is associated with human papillomavirus (HPV) infection. The oncogenic activities of HPV are related by their ability to inhibit two cellular tumor suppressor genes p53 and pRB, using their oncoproteins E6 and E7, respectively. As a consequence, certain HPV types are able to induce cell proliferation in vivo and in vitro. In this study, we characterized the functionality of the oncoprotein E7 from a cutaneous HPV type 77, and from three mucosal HPV types 26, 53 and 66 classified as ‘probable high-risk’. Our data showed that HPV77 E7 is able to associate with pRB, and does not efficiently deregulate the cell cycle control. In contrast, HPV26, 53 and 66 E7 bound to pRb and induced the expression of cell cycle regulators such as cyclin A and cyclin E. They are able to promote proliferation of primary human keratinocytes and circumvent G1 arrest imposed by over expression of p16INK4a , although to a lesser extent than the high risk type HPV16 E7

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.-[8] f.)
  • Annexes : 282 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/203bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.