Étude cas-témoins sur les relations entre une exposition professionnelle au trichloroéthylène et le cancer du rein

par Barbara Coing-Boyat

Thèse de doctorat en Épidémiologie des risques professionnels

Sous la direction de Alain Bergeret.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Une étude cas-témoins a été réalisée dans une zone géographique associée à une forte prévalence de l’exposition au trichloroéthylène (TRI) et à des niveaux d’exposition importants. L’objectif était de tester l’effet de ce type d’exposition sur le risque de cancer du rein. Une matrice tâche-exposition a été développée pour relier les principales circonstances de travail rencontrées dans l’industrie du décolletage à des niveaux d’exposition au TRI. Au total, 86 cas et 316 témoins appariés sur l’âge et le sexe ont décrit les différents emplois occupés au cours de leur carrière professionnelle ainsi que les circonstances de ces emplois, grâce à un questionnaire détaillé permettant d’attribuer des niveaux d’exposition correspondant donnés par la matrice. Trois approches principales ont été développées pour évaluer le lien entre une exposition au TRI et le cancer du rein : une exposition durant au moins une année quel que soit le niveau d’exposition, la prise en compte d’une dose cumulative et l’effet d’une exposition à des pics. Après prise en compte du tabagisme et de l’Indice de Masse Corporel, une augmentation significative du risque de cancer du rein a été identifiée pour les fortes doses cumulées de TRI : OR = 2,16 [1,02 ; 4,60]. Une relation dose-réponse a été mise en évidence de même qu’un effet ‘exposition à des pics’. Cette étude suggère l’existence d’une association entre l’exposition à de fortes doses de TRI et l’augmentation du risque de cancer du rein

  • Titre traduit

    Case-control study on renal cell cancer and occupational trichloroethylene exposure, in the Arve valley (France)


  • Résumé

    A case-control study was performed in a geographic area with a high frequency and degree of exposure to trichloroethylene (TCE), to test the effect of such exposure on Renal Cell Cancer (RCC) risk. A method for a semi quantitative retrospective assessment of exposure to TCE was implemented. A total of 86 cases and 316 controls matched for age and gender described their successive jobs and working circumstances in a detailed questionnaire. Three main approaches were developed to assess the link between TCE exposure and RCC: exposure to at least 5 ppm for at least one job period, cumulative dose, and the effect of exposure to peaks. Multivariate analysis was performed taking into account potential confounding factors. Allowing for tobacco smoking and Body Mass Index, a significantly increased risk was shown for high cumulative doses: OR = 2. 16 [1. 02, 4. 60]. A dose-response relationship was identified, as was a peak effect. This study suggests an association between exposures to high levels of exposure to TCE and increased risk of RCC

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Annexes : 104 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/202bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.