Changements synécologiques des flores du Barrémien au Campanien en Europe Occidentale

par Clément Coiffard

Thèse de doctorat en Paléobotanique

Sous la direction de Frédéric Thévenard.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le Crétacé marque l’avènement des Angiospermes qui dominent la végétation actuelle. Les hypothèses donnent une place importante à l’écologie pour expliquer ce succès. Il n’existe aucune étude paléoécologique globale de flores européennes du Crétacé. La méthode de Parcimonie de Wagner a été utilisée pour la première fois en paléobotanique. La répartition des groupes taxonomiques a permis de comprendre leur écologie. Au Barrémien, les Angiospermes étaient aquatiques. A partir de l’Albien, elles apparaissent dans les sous bois puis, au Cénomanien, dans tous les milieux. Le port ramifié des Angiospermes a dû constituer un avantage par rapport aux plantes monocaule sensibles aux perturbations. Les Angiospermes arborescentes ont occupé des milieux instables où elles devaient être avantagées par la vitesse de croissance des plantules suivant l’hypothèse de Bond alors que les palmiers ont remplacé les Taxodiaceae dans les marais au Turonien, en rapport avec leur architecture particulière


  • Résumé

    The Cretaceous is the time of rise to dominance of the angiosperms that dominates the present day vegetation. Hypotheses give an important role to ecology to explain this success. There is any global paleoecological study of the Cretaceous European floras. The Wagner’s Parsimony Method was used for the first time in palaeobotany. The distribution of the taxonomic groups allowed for understanding their ecology. During the Barremian, the Angiosperms were aquatic. From the Albian, they occurred in understory and then, during the Cenomanian, in every environment. The highly branched architecture of angiosperms was certainly an advantage compared to the monocauls plants, sensitive to disturbances. The angiosperm trees occupied unstable environments where they had an advantage because of their fast growing seedlings following Bond’s hypothesis whereas the palm trees replaced Taxodiaceae in the marshs during the Turonian, in relation with their peculiar architecture

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.-[1] f. de dépl.)
  • Annexes : 218 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/127bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.