Caractère biphasique de l'hypoxie intermittente : mécanismes cardioprotecteurs induits par une exposition aiguë et conséquences inflammatoires d'une exposition chronique

par Pauline Béguin

Thèse de doctorat en Pharmacologie cardio-vasculaire

Sous la direction de Christophe Ribuot.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'hypoxie intermittente (HI) est une composante majeure du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS). Cette pathologie affectant 5% de la population générale, correspond à des épisodes répétitifs de collapsus du pharynx pendant le sommeil, à l’origine d'une hypoxie. Le SAOS est associé à une augmentation du risque cardiovasculaire. Le but de ce travail est de caractériser d'une part, les effets sur la fonction cardiaque d’une exposition aiguë chez le rat, et d’autre part, les conséquences inflammatoires, marqueurs précoces de l'athérogenèse, d'une exposition chronique chez la souris. 24 h après une exposition aiguë à l'HI (4 h à 10% d’O2) une récupération fonctionnelle post-ischémique et une réduction de la nécrose cellulaire sont observées suite à une séquence d'ischémie-reperfusion dans un modèle de cœur isolé. Ces évènements reflètent un phénomène de protection myocardique retardée, encore appelé préconditionnement (PC) myocardique. Ce PC induit par l'HI, semble impliquer divers acteurs, la p38 MAP kinase et Erk1/2 comme initiateurs, la PKC, la iNOS et les canaux KATP mitochondriaux comme médiateurs. La compréhension du rôle de chacun de ces acteurs permettrait d'utiliser ces cibles potentielles afin de prévenir les maladies cardiovasculaires. L'exposition chronique à l'HI (5, 14 et 35 jours à 5% d’O2), induit une augmentation de la prolifération cellulaire, des taux de chimiokines inflammatoires ainsi que du phénomène de «rolling» leucocytaire. L'analyse approfondie de ce phénotype inflammatoire chez l'animal, permettrait de comprendre dans une perspective thérapeutique, l’athérogenèse développée par les patients porteurs de SAOS

  • Titre traduit

    Opposite effects of intermittent hypoxia : cardioprotective mechanisms induced by an acute exposure and inflammatory consequences of a chronic exposure


  • Résumé

    Intermittent hypoxia (IH) is one of the major component of obstructive sleep apnea (OSA) syndrome. This disease which affects 5% of general population, is characterized by reccurent upper airway collapses during sleep and is associated with an increase in cardiovascular risk. These studies were performed in order to characterize the cardiac effects of an acute exposure and the inflammatory effects of a chronic exposure to IH, in rats and mice respectively. A 4 h IH with 10% O2 induces delayed cardioprotection illustrated by an improvement in post-ischemic functional recovery and a reduction in infarct size in isolated rat heart. This protective mechanism is called preconditioning (PC). IH-induced PC is triggered by p38MAP kinase and Erk1/2 and mediated by PKC, iNOS and mitochondrial KATP channel. A better understanding of the protective mechanisms implicated in the IH-induced PC should allow identification of targets in order to prevent cardiovascular diseases. Chronic IH with 5% O2 induces an increase in the proliferative capacity of spleen derived T-cells, an upregulation of pro inflammatory molecules levels, an increase in leukocyte rolling on the endothelial cell layer. These data demonstrate an inflammatory response in mice exposed to chronic IH whichmay allow a better understanding of the cardiovascular complications of OSA syndrome, specially atherosclerosis developed by those patients

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-170

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/163bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.