Étude du rôle physiopathologique de la transglutaminase tissulaire, des anticorps anti-transglutaminase tissulaire et de la gliadine dans la maladie coeliaque : un nouveau support en catalyse

par Wahiba Sakly

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Jacques Bienvenu et de Ibtissem Ghedira.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les principaux objectifs de notre travail ont consisté d'abord à évaluer l'apport des anticorps anti-tTG (AtTG) dans le diagnostic et dans le dépistage de la maladie coeliaque puis à essayer d'améliorer notre compréhension sur le rôle et l'interaction de ces trois éléments clefs du développement de la MC : la tTG, la gliadine et les AtTG. Dans un premier temps, nous avons montré que la recherche des AtTG doit être réalisée systématiquement chez les enfants qui présentent des signes cliniques isolés évocateurs d'une MC et chez les enfants atteints d'un diabète de type 1 et ce, afin de mettre en route un régime sans gluten le plus précocement possible. Parallèlement nous avons démontré également que la technique ELISA a une meilleure sensibilité et une meilleure spécificité que la technique dot blot pour la recherche AtTG. La sensibilité des AAE est meilleure que celle des AtTG, AAR et AAG. Ensuite dans une étude réalisée sur des biopsies provenant de patients cœliaques présentant différents stades d'atrophie villositaire, a permis de montrer que la localisation de la tTG était modifiée au cours de la MC. L'enzyme présente une expression préférentielle au niveau de la membrane basale et de la lamina propria au cours de la MC alors que sa localisation est plutôt restreinte aux entérocytes dans la muqueuse normale. Son activité de transamidation n'est cependant pas modifiée. Nous avons également démontré que la tTG pouvait générer des peptides toxiques de la gliadine parallèlement à son rôle de production de peptides immunogènes. Ces deux types de peptides agiraient en synergie entraînant le développement des lésions caractéristiques de la MC. Concernant le rôle des AtTG, nous n'avons pas montré d'effet direct sur les cellules; néanmoins nous avons montré que ces anticorps entraînent une diminution de l'activité enzymatique de la tTG

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existesous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Annexes : 293 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/60bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.