Approche micro cinétique des réactions CO/O2 et CO/NO sur des catalyseurs à base de Pt et Rh supportés : expériences et modélisations

par Salim Derrouiche

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Daniel Bianchi.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif du travail relève d'une approche micro cinétique expérimentale des réactions CO/O2 et CO/NO sur des catalyseurs Pt et Rh supportés. Dans un premier temps nous avons utilisé un modèle cinétique précédemment établi au laboratoire pour la réaction CO/O2 sur Pt/Al2O3 en vue de déterminer l'impact de la dispersion D du Pt sur le TOF de la réaction ainsi que les étapes élémentaires impliquées. Ceci nous a permis de corréler ces observations à la modification des étapes élémentaires. Des études menées en régimes transitoires lors de l'oxydation par O2 des espèces CO adsorbées indiquent une période d'induction dans la formation du CO2 observée uniquement pour D>0. 6. L'impact de divers paramètres expérimentaux a, à cet effet, été réalisé et un jeu d 'équations mathématiques a été établi modélisant correctement les données expériementales. Ces études montrent que la compétition d'adsorption entre les espèces CO-B et oxygènes faiblement adsorbés (Owads) constituent un processus clé dans l'observation d'une période d'induction. La procédure AEIR, appuyée de la spectroscopie FTIR, a été utilisée à l'étude de l'impact de divers paramètres sur la chaleur d'adsorption d'espèces CO adsorbées sur différents catalyseurs supportés. C'est dans l'objectif de déterminer celle d'espèces inactives en IR qu'une nouvelle méthode a été développée : TPAE. Dans un second temps, nous avons étudié l'impact de la présence de NO sur la réaction CO/O2. Des expériences menées par spectroscopie FTIR et spectrométrie de masse suggèrent que ce sont les espèces Nads, provenant de la dissociation de NO, qui perturbent la réaction d'oxydation des espèces CO adsorbées. Enfin, en préliminaire d'une modélisation cinétique des réactions CO/O2 sur Rh/Al2O3 d'une part et CO/NO sur Pt/Al2O3 et Rh/Al2O3, nous avons entrepris des expériences en régimes transitoires par une approche similaire à celles de CO/O2 sur Pt/Al2O3. En comparaison avec cette dernière, il est observé que la réaction CO/O2 sur Rh/Al2O3 exhibe de grandes ressemblances. Toutefois, la formation d'espèces gem di-carbonyls complique l'exploitation des données. Quant à la réaction CO/NO sur les deux catalyseurs, il apparaît que la vitesse d'oxydation par NO est plus lente que sous O2


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150-[151]) p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 126 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/93bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.