Continuité spatiotemporelle dans les entrepôts de données et les modèles multidimensionnels

par Taher Omran Ahmed

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Robert Laurini et de Maryvonne Miquel.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les systèmes d’aide à la décision sont habituellement basés sur les structures multidimensionnelles. Un hypercube est une structure multidimensionnelle dont le centre contient les faits qui sont les objets de l’analyse. Les dimensions forment un espace vectoriel où un fait est localisé par un jeu de coordonnées. Les structures multidimensionnelles conventionnelles traitent des faits discrets liés aux dimensions discrètes. Cependant, lorsqu’on modélise un phénomène naturel la représentation discrète n’est pas précise. Il y a besoin d’intégrer la continuité spatiotemporelle dans les structures multidimensionnelles pour permettre l’analyse et l’exploration de données de champ continu. Dans cette thèse, nous définissons un modèle multidimensionnel formel dédie aux données continues. Il est basé sur la notion de cube de base qui contient données au niveau d’agrégation très fins. Deux types de cube de base sont définis : discret et continu. Les hypercubes aux niveaux généraux sont construits en appliquant des opérations nouvelles opérations d’agrégation aux cubes de base


  • Résumé

    Decision support systems are usually based on multidimensional structures. Facts are stored in structures called hypercubes. Dimensions play the role of axes on which these facts are analyzed and form a space where a fact is located by a set of coordinates. Conventional multidimensional structures deal with discrete facts linked to discrete dimensions. However, when dealing with natural continuous phenomena the discrete representation is not adequate. There is a need to integrate spatiotemporal continuity within multidimensional structures to enable analysis and exploration of continuous field data. In this thesis, we deal with defining a formal multidimensional model for continuous field data. Our model is based on the notion of basic cubes which contain data at the lowest level of detail. Two types of basic cubes were defined : discrete and continuous. Higher level hypercubes are built by applying aggregation operations to basic cubes. New aggregation operations were defined

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 166 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/67bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006LYO10113
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.