Etude des réseaux neuronaux responsables de la régulation du sommeil paradoxal : approche pluridisciplinaire chez le rongeur

par Romain Goutagny

Thèse de doctorat en Médecine. Neurosciences

Sous la direction de Pierre-Hervé Luppi.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de notre étude est de mieux comprendre les réseaux neuronaux et les neurotransmetteurs impliqués dans la régulation du sommeil paradoxal (SP). Pour ce faire, nous avons opté pour une approche expérimentale pluridisciplinaire, combinant les enregistrements polysomnographiques, l'électrophysiologie, la pharmacologie et la neuroanatomie fonctionnelle. Ainsi, nous avons mis en évidence une nouvelle population neuronale impliquée dans la régulation du SP : les neurones sunthétisant l'hormone de mélano-concentration (MCH) de l'hypothalamus postérieur. De plus, nous avons montré que ces neurones n'étaient pas régulés par des afférences GABAergiques inhibitrices, mais plus vraisemblablement par les neurotransmetteurs de l'EV. Nous avons également démontré que les neurones Hcrt, co-distribués au sein de l'HP avec les neurones MCH, sont eux inactifs durant le SP et sous le contrôle d'un tonus GABAergique inhibiteur durant cet état de vigilance. Parallèlement, nous avons confirmé le rôle clé du noyau réticulé paragigantocellulaire dorsal (DPGi) du bulbe rachidien dans la régulation du SP. En effet, le DPGi contient de nombreux neurones dont l'activité électrophysiologique est spécifique du SP. De plus, notre étude anatomique a mis en évidence les fortes relations entre le DPGi et de nombreuses structures impliquées dans la régulation du SP. Ainsi, le DPGi semble jouer un rôle central dans la genèse et le maintien de cet état de vigilance. L'ensemble des données obtenues au cours de ce travail nous permet ainsi d'appréhender dans sa globalité les réseaux neuronaux à l'origine de la régulation du SP.


  • Résumé

    The aim of our study is to better understand neuronal networks responsible for paradoxical sleep (PS) onset and maintenance. For this purpose, we used a multidisciplinary approach combining polygraphic recordings, electrophysiology, pharmacology and neuroanatomy. We found that neurons containing the melanin-concentrating hormone (MCH), exclusively located in the posterior hypothalamus, are critically involved in PS regulation. Besides, we showed that these neurons are not under a GABAergic inhibition during W and SWS, but are likely inhibited by classical waking neurotransmitters. In addition, we demonstrated that hypocretin neurons, intermingled within the posterior hypothalamus are silent during PS due to a GABAergic inhibitory tone. Finally, we confirmed that the dorsal paragigantocellular reticular nucleus (DPGi) play a key role in PS regulation. Indeed, we recorded within the DPGi neurons specifically active during PS. Furthermore, we showed that DPGi is connected with various brain area already involved in PS regulation. These results therefore indicate that DPGi neurons might play a key role in PS onset and maintenance. This investigation has led to new insights into the neuronal networks responsible for PS regulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 245-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.