Altérations immunitaires induites par le choc septique : étude de la reprogrammation lymphocytaire T

par Fabienne Venet

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Guillaume Monneret.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les syndromes septiques représentent la première cause de décès dans les services de réanimation. Le développement d’une reprogrammation leucocytaire menant à un état de défaillance immunitaire pourrait participer à l’évolution défavorable de ces syndromes. Le but de ce travail était d’en étudier le versant lymphocytaire, plus particulièrement au cours du choc septique. Différents aspects ont été envisagés par cytométrie en flux chez des patients septiques : le niveau d’expression de la molécule CD3 (appartenant au complexe du TCR et participant à l’activation lymphocytaire lors de la présentation de l’antigène), le pourcentage de lymphocytes T γδ , le niveau d’expression cellulaire de molécules de surface de type 2 (CRTH2 – CCR3) et le pourcentage de lymphocytes T régulateurs CD4+CD25+ (Treg). L’ensemble de ces paramètres était modifié et l’amplitude des altérations observées était corrélée à la mortalité. Sur un plan expérimental et du fait de la reconnaissance croissante de l’importance des propriétés suppressives des Treg, nous nous sommes intéressés à ces cellules dans un contexte de réponse à l’endotoxine bactérienne. Nous avons montré pour la première fois un rôle des Treg dans l’induction de l’apoptose monocytaire par la production d’un médiateur soluble impliquant la voie de Fas/FasLigand. En conclusion, en parallèle des altérations monocytaires déjà largement décrites au cours du choc septique, nous avons montré que le versant lymphocytaire de la réponse immune est également altéré. La meilleure compréhension des nombreux mécanismes immunosuppresseurs survenant au cours du choc septique pourrait permettre le développement de nouveaux outils biologiques destinés à une meilleure surveillance des patients et à la mise en place de nouvelles approches thérapeutiques

  • Titre traduit

    Immune dysfunctions after septic shock : study of T lymphocyte reprogramming


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 216-250

Où se trouve cette thèse\u00a0?