Effet de l'exercice sur les paramètres cardio-respiratoires, hémorhéologiques, vasculaires et inflammatoires chez des athlètes porteurs du trait drépanocytaire

par Géraldine Monchanin

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Raphaël Massarelli et de Giovanni Ronca.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 en cotutelle avec l'Università degli studi (Pise, Italie) .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présence d'hémoglobine S confère aux PTD un profil hémorhéologique, inflammatoire et adhésif particulier. Les résultats ont montré une importante rigidité érythrocytaire et des concentrations sanguines élevées en facteurs d'adhésion vasculaire (sVCAM-1) chez des athlètes PTD au repos. Ces altérations étaient diminuées par la coexistence d'une a-thalassémie. En réponse à un exercice incrémental, les modifications hémorhéologiques et vasculaires ont été semblables entre les PTD et les sujets sains. En revanche, un exercice endurant semble avoir affecté ces athlètes, puisque jusqu'à 2h après l'effort, ils présentaient de fortes augmentations des facteurs d'adhésions vasculaires. Ces dysfonctionnements endothéliaux, limitent la disponibilité de l'oxygène aux tissus musculaires et pourraient être impliqués dans la genèse des crises vaso-occlusives au cours de l'exercice. Ils seraient un facteur responsable de la plus faible capacité aérobie et de l'intolérance à l'effort des athlètes PTD

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 317 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/81bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.