Mécanismes impliqués dans la régulation de la biogenèse mitochondriale de tumeurs rénales : carcinomes à cellules claires et oncocytomes

par Éric Hervouet

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Catherine Godinot.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le but de ce travail était de comprendre les mécanismes liés aux déficiences mitochondriales dans les cancers. Dans des tumeurs rénales graves, les CRCC, l’absence du gène vhl fonctionnel est corrélée à la diminution des complexes des OXPHOS. La stabilisation du facteur de transcription HIF ("Hypoxia-inducible factor") due à la déficience de vhl doit être associée à une augmentation de la production de ROS pour induire ce phénomène. Si HIF est stabilisé par du CoCl2, celui-ci peut exercer un effet toxique additionnel en inhibant le clivage du précurseur d'une sous unité de la cytochrome c oxydase, la COX4, et empêcher ainsi l'assemblage de ce complexe. Dans les oncocytomes rénaux, tumeurs bénignes caractérisées par une prolifération mitochondriale, l'identification de mutations de l'ADN mitochondrial du complexe I et/ou du complexe IV suggère que la prolifération soit due à une induction de la biogenèse similaire à celle observée dans des pathologies mitochondriales typiques


  • Résumé

    This thesis aimed at better understanding the origins of mitochondrial disorders in renal tumors. The CRCC that are often associated with poor prognosis in patients, and characterized by vhl invalidation, exhibit a decrease in OXPHOS complexes. This phenomenon could be due both to HIF (Hypoxia-inducible factor) stabilization induced by the lack of pVHL in CRCC and to an increase in ROS production. HIF can also be stabilized by cobalt treatment but this compound brings additional toxic effects, since it inhibits the processing of a precursor of the cytochrome c oxidase 4 subunit and therefore prevents the cytochrome c oxidase assembly. On the opposite, renal oncocytoma, that are non-malignant tumors are characterized by mitochondrial proliferation. We identified mutations in mitochondrial DNA genes of complex I or IV, which might suggest that the mitochondrial proliferation in these tumors is similar to that observed in typical mitochondrial pathologies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 178-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/131bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.