Les représentations spatiales pour le mouvement visuellement dirigé chez des sujets sains et des patients neurologiques

par Aarlenne Khan

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Yves Rossetti et de J. Douglas Crawford.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Atteindre un objet visuel avec la main requiert une transformation de la position d l'objet (représenté par rapport au regard) en une commande motrice du bras (coordonnées centrées sur l'épaule). Cette représentation doit être mise à jour chaque fois que les yeux bougent. De plus, la position de la main doit être comparée à celle de l'objet afin de produire un mouvement précis. Nous examinons la coordination oeil-main chez des sujets normaux et des patients avec des lésions du cortex pariétal. Cette thèse démontre que le cortex pariétal est essentiel dans la tranformation visuo-motrice - et ce surtout pour les mouvements à courte latence - mais non indispensable dans la mise à jour de la mémoire visuelle. De plus, la position de la main est comparée à la position de la cible en coordonnées centrées sur l'épaule, ainsi que dans des coordonnées centrées sur le regard, comme suggéré précédemment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 204 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/50bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.