Le travail prématuré spontané : identification précoce par l'électromyogramme utérin et inhibition par le rofecoxib (un inhibiteur de la cyclooxygénase-2) et par les associations de tocolytiques : approche expérimentale chez la rate gestante

par Muriel Doret

Thèse de doctorat en Obstétrique

Sous la direction de Claude Gharib.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail était d'évaluer de nouvelles approches diagnostique et thérapeutique du travail prématuré chez la rate gestante. L'étude de l'électromyogramme utérin a montré que l'analyse spectrale permettait d'identifier précocement le travail prématuré, bien avant l'augmentation de la pression intra-utérine. Au cours du travail prématuré, la cyclooxydenase-2 joue un rôle central dans la synthèse des prostaglandines. Elle est donc une cible thérapeutique privilégiée pour inhiber le travail prématuré. Nous avons montré que le rofecoxib, in inhibiteur spécifique de la cyclooxydenase-2, a un eeffet tocolytique comparable aux inhibiteurs calciques in vitro et in vivo, mais plus puissant que l'indométacine, la ritodrine, et l'atosiban.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 224 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/86bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.