Kinematical and traction experimental study of the shoulder joint dysfunction

par Miroslav Senk

Thèse de doctorat en Biomécanique

Sous la direction de Laurence Chèze et de Miroslav Tichý.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 en cotutelle avec l'Univerzita Karlova (Prague) .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'analyser le dysfonctionnement de l'articulation de l'épaule. Les méthodes expérimentales choisies : l'analyse du mouvement et la technique de traction ont permis de comparer la condition de dysfonctionnement, représentée par l'application de l'électrostimulation du biceps brachii, et l'état physiologique, dans le cadre d'une comparaison intra-individuelle. Les résultats " préliminaires " représentent des avancements méthodologiques importants concernant (i) les mesures locales de séparation humérus/omoplate pendant la traction, (ii) une nouvelle méthode d'enregistrement de l'omoplate en utilisant un système d'analyse du mouvement et (iii) le choix de la séquence de rotation pour décrire la cinématique de l'articulation de l'épaule. Les résultats principaux démontrent les modifications significatives du rôle de stabilisation et du comportement actif du biceps brachii dans l'articulation de l'épaule dysfonctionnelle (articulation gléno-humérale)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 185 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/33bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.