Amidophosphines dérivés de sucres : synthèses et applications en catalyse organométallique

par Alexandra Penciu

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Denis Sinou.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La synthèse d'une nouvelle génération d'amidophosphines dérivés de la D-glucosamine est décrite. Ces composés sont facilement obtenus et avec des bons rendements par le couplage de la D-glucosamine libre ou protégée avec les acides diphénylphosphinescarboxyliques correspondants. Ces ligands associés à l'acétate de palladium sont actifs dans la réaction de couplage de type Suzuki-Miyaura. Les polyhydroxyphosphines donnent des meilleurs résultats que les phosphines peracétylées dans la réaction de couplage, en présence de substrats portant des substituants électrodonneurs ou électroattracteurs. Des “turnovers” de 97000 ont été obtenus. La réaction d'alkylation allylique entre l'acétate de 1,3-diphényl-prop-2-ényle avec différents carbo- et aminonucléophiles en présence de ces ligands donne d'excellents excès énantiomériques allant jusqu'à 97%. Dans ces réactions les ligands peracétylés présentent de meilleures activités et énantiosélectivités que les ligands polyhydroxylés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 92 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/22bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.