Simulation des grandes Échelles pour les incendies en tunnels

par Ariane Rahmani

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Marc Buffat.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'étude présentée dans ce mémoire porte sur l'utilisation de la Simulation des Grandes Échelles (LES) pour déterminer le mouvement des fumées lors d'un incendie en tunnel. L'écoulement est turbulent, quasi-incompressible et avec de fortes différences de densité. Dans un premier temps, le code FDS est testé sur un cas d'expérience sur maquette. Puis des comparaisons avec un code plus complexe sont réalisées sur un cas d'école. Enfin, le code est mis en situation sur un cas réaliste d'incendie dans un tunnel grandeur nature. Ces multiples simulations mettent en évidence l'intérêt de la LES pour l'avancée des recherches sur le mouvement des fumées et la stratification de l'écoulement. Elles démontrent également la faisabilité d'études proches de cas d'ingénierie en LES. Enfin, il est noté que des études plus poussées sont nécesaires sur les écoulement stratifiés hors couche limite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 57 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/36bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.