Estimation du bénéfice clinique à long terme, les critères intermédiaires et leur application en pédiatrie

par Behrouz Kassai Koupai

Thèse de doctorat en Pharmacologie clinique

Sous la direction de Jean-Pierre Boissel.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Biomarkers and diagnostic tests results are commonly used as substitute for evaluating the treatment benefit. The use of substitutes yields a series of methodological problems. Using a numerical approach we have contributed to a better knowledge of the influence of the performance of diagnostic tests and biomarkers on the measurement of the treatment benefit. In paediatrics, we developed a clinical trial evaluating the efficacy of minoxidil on intima-media thickness with echography in children with Williams Beuren syndrome. Estimating the long-term treatment benefit. In the realm of prevention of chronic diseases, the follow-up duration rarely exceed 5 years. Preventive treatment, however, are usually prescribed for long-term. It is important, therefore, to know the approximations made when extrapolating results of short-term clinical trials. We developed an approach allowing us to estimate the clinical benefit of preventive treatment in terms of gain in life expectancy from results of clinical trials. We applied this approach to antihypertensive drugs using a meta-analysis on individual patient data and life tables. We have contributed to a better understanding of the behaviour of efficacy indices (relative risk, risk differences) as a function of the duration of the treatment. In children treated for cancer, we explored the long-term benefit in terms of gain in life expectancy

  • Titre traduit

    Estimating the long-term clinical benefit, intermediary endpoints and their application in paediatrics


  • Résumé

    Les résultats des tests diagnostiques ou des biomarqueurs sont proposés comme critères de substitution dans l’évaluation du bénéfice thérapeutique. Le passage par ces critères de substitutions induit une série de problèmes peu étudiés. Grâce à une approche numérique, nous avons contribué à la compréhension de l’influence de la précision d’un test ou d’un biomarqueur sur la mesure du bénéfice thérapeutique. Chez l’enfant nous avons développé un protocole d’essai clinique évaluant l’efficacité du minoxidil sur l’épaisseur intima-média mesurée par échographie chez les enfants atteints de la maladie de Williams et Beuren. Estimation du bénéfice clinique à long terme. Dans le domaine de la prévention des maladies chroniques la durée des essais cliniques dépasse rarement 5 ans. Cependant, la plupart des traitements préventifs sont prescrits à long terme. Il importe donc de connaître les termes de l’approximation faite en extrapolant à partir des données factuelles. Nous avons développé une approche permettant d’estimer le bénéfice clinique d’un traitement préventif en terme de gain en espérance de vie à partir des données des essais cliniques. Nous l’avons appliqué aux antihypertenseurs en utilisant les données d’une méta-analyse sur données individuelles des essais cliniques et les tables de mortalité. Grâce à cette approche nous avons contribué à la compréhension du comportement des indices d’efficacité (risque relatif, réduction du risque) en fonction de la durée du traitement. Chez l’enfant nous avons exploré le bénéfice clinique à long terme en terme de gain en espérance de vie pour les enfants traités pour des pathologies cancéreuses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (37 f.-[85] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 33-36

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/231bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.