Apports d'un radiopharmaceutique TEP, le [18 F]-MPPF, dans l'étude de la neurotransmission sérotoninergique

par Latifa Rbah

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Luc Zimmer.

Soutenue en 2006

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La validation biologique des radiopharmaceutiques TEP nécessite des expériences sur modèle animal avant leur utilisation chez l'Homme. Les études préliminaires réalisées avec le [18F]-MPPF, un antagoniste sélectif des récepteurs 5-HT1A, sont prometteuses et montrent une affinité comparable à celle de la 5-HT, ainsi qu'une distribution en accord avec la densité connue des 5-HT1A. Au cours de ce travail de thèse, nous avons examiné le comportement du [18F]-MPPF en fonction des taux de 5-HT endogène, en combinant des techniques neurochimiques et radiopharmacologiques et vérifié si le [18F]-MPPF pouvait être le marqueur in vivo de l'internalisation des récepteurs 5-HT1A, sous l'effet d'une injection aiguë d'agoniste direct, tel que le 8-OHDPAT ou par un traitement aigu et chronique avec un " agoniste " indirect, la fluoxétine (Prozac®). Pour ce faire, nous avons combiné des outils neurochimiques et radiopharmacologiques avec l'immunohistochimie des 5-HT1A et la microscopie électronique. Nos résultats montrent que le [18F]-MPPF est sensible aux variations de la 5-HT dans le sens d'une augmentation et d'une déplétion. Pareillement, une diminution de la fixation du radiotraceur est observée dans le NRD après injection de la fluoxétine, chez le rat avec la Bêta-Microprobe, et chez le chat avec la TEP. Par contre, le traitement chronique avec ce même IRS, ne semble pas affecter la fixation du [18F]-MPPF. Ces multiples propriétés font du [18F]-MPPF, un traceur d'avenir en recherche clinique avec la TEP et pourrait être utilisé dans l'étude des différentes pathologies impliquant la modification des taux de la 5-HT cérébrale et de la distribution régionale des récepteurs 5-HT1A


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 206 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2006/21bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.