Recherche et valorisation de principes actifs antifouling isolés à partir de trois macroalgues

par Alexandra Bazes

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Nathalie Bourgougnon.

Soutenue en 2006

à Lorient .


  • Résumé

    L'interdiction de produits antifouling à base de TBT a contraint les entreprises productrices de peintures à trouver rapidement un substituant approprié afin de limiter le phénomène de biofouling sur les coques des bateaux. Les autres biocides utilisés dans les peintures antifouling ont également soulevé de nombreuses questions quant à leurs effets sur l'environnement marin. Une alternative peut être apportée par le développement de revêtements dans lesquels les ingrédients actifs seraient des composés issus d'organismes marins. Des études récentes confirment le potentiel d'ingrédients actifs à base d'extraits d'algues marines dans les préparations antifouling. Nous avons démontré au cours de notre étude que les extraits de Sargassum muticum (Heterokonta, Fucales), de Polysiphonia lanosa (Rhodobionta, Céramiales) et de Ceramium botryocarpum (Rhodobionta, Céramiales) présentent une activité antifouling intéressante comparés aux biocides utilisés actuellement dans les peintures antifouling. Des tests d'incorporation d'extraits d'algues bruts dans des revêtements antifouling ont été effectués durant les étés 2004 et 2005 dans le port de Lorient, et les premiers résultats sont prometteurs. La purification de l'extrait éthanol/dichlorométhane de S. Muticum a permis d'isoler une fraction active dont la composition a été analysée. Les techniques de Spectrométrie de Masse, de Résonance Magnétique Nucléaire et de Chromatographie en Phase Gazeuse ont mis en évidence la présence d'acide palmitique et de dioctyl phthalate dans cette fraction. Les tests effectués sur les bactéries, microalgues et spores d'algues ont démontré l'efficacité antifouling de l'acide palmitique commercial.

  • Titre traduit

    Research and valorisation of antifouling compounds isolated from three macroalgae


  • Résumé

    The ban of TBT-based antifouling products has forced the coating companies to find a suitable substitute to limit the development of fouling on ship hulls. The other organic biocides used in antifouling paints are suspected to have negative effects on the marine environment. An alternative exists with the development of antifouling coatings in which active ingredients would be isolated from marine organisms. Recent studies have demonstrated the potential of active compounds extracted from marine algae in antifouling paints. We have shown in our study that the extracts from Sargassum muticum (Heterokonta, Fucales), Polysiphonia lanosa (Rhodobionta, Ceramiales) and Ceramium botryocarpum (Rhodobionta, Ceramiales) present an interesting antifouling activity, which can be compared to the activity of the organic biocides used in antifouling paints. In situ tests have been conducted during the summer 2004 and 2005 in the harbour of Lorient, and the first results of crude extracts incorporated in coatings are promising. An active fraction has been isolated after the purification of the ethanol/dichloromethane extract from S. Muticum. Mass Spectrometry, Nuclear Magnetic Resonance and Gas Chromatography technics have shown the presence of palmitic acid and dioctyl phthalate in the active fraction. The tests conducted on bacteria, microalgae and algae spores have demonstrated the antifouling efficiency of the palmitic acid.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (371 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 305 à 367

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.