Approche psychosociale des pratiques traditionnelles de guérison des envoûtés ou des possédés par les thérapeutes traditionnels : étude des représentations sociales de Français et de Gabonais

par Pierre-Claver Mihorto

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Annick Durand-Delvigne.

Soutenue en 2006

à Lille 3 .


  • Résumé

    Le présent travail de recherche a pour objectif l'étude psychosociologique des pratiques traditionnelles de guérison de l'envoûtement par le biais des représentations sociales de Gabonais et de Français. Cela, dans un contexte où l'on parle de perte des valeurs traditionnelles et où l'on postule dans un cadre d'hybridisme culturel une différence entre les représentations sociales des personnes s'identifiant comme des croyantes en une religion déterminée (la religion catholique, protestante. . . ) et celles de ceux qui se reconnaissent dans les valeurs socioculturelles de leur communauté d'origine. Pour étudier ces différentes représentations par l'intermédiaire d'un guide d'entretien et d'un questionnaire pour la première enquête puis d'un questionnaire pour la deuxième enquête, une approche dialectique entre la théorie de l'influençologie et les approches pnénoménologiques et socioculturelles s'avérait nécessaire. Deux recherches ont été menées pour montrer, d'une part, qu'il n'y a pas lieu de postuler, comme en témoignent certaines représentations populaires, une différence entre chrétiens et non chrétiens et, d'autre part, que les représentations sociales de l'envoûtement ou de l'ensorcellement et de leur guérison sont bien une réalité de la société française actuelle. Car, ce fait social existe aussi bien en région parisienne que dans d'autres régions de France, malgré le fait qu'on ait tendance à observer que les opinions souvent exprimées publiquement tendent à nier cette réalité par conformisme social. Cela, dans la mesure où, du point de vue évolutionniste, le discours social se veut essentiellement rationnel. Les résultats montrent la nécessité de développer dans des programmes de recherche à caractère interculturel la théorie de la contextualisation et de clarifier ce qu'on pourrait également appeler la théorie de la reliance culturelle, afin peut-être d'améliorer la construction d'une culture universelle

  • Titre traduit

    Psychosocial approach of the traditional practices of cure of the spellbound of persons possessed by the traditional therapists : study of the social representations of French people and Gabonese


  • Résumé

    This research task aims at the psychosociological study of the traditional practices of cure bewitchment by the means of the social representations of Gabonese and French. That, in a context where one speeks about loss of the traditional values and where one postulates within a framework of cultural hybridism a difference between the social representations of the people being identified like believing in a given religion (the catholic religion, protestant religion. . . ) and those who recognize oneself in the sociocultural values of their community of origin. Study these various representations by the intermediary of a guide of maintenance and a questionnaire for the first investigation then of a questionnaire for the second investigation, a dialectical approach between the theory of show, on the one hand, that is there not places to postulate, as testifies to them certain popular representations, a difference between Christians and not Christians and, on the over hand, that the social representations of bewitchment or spell and their cure are well a reality of the current French company. Because this social fact exists as well in Paris region as in other regions of France, in spite of the fact that one tends to observe that the often publicly expressed opinions tend to deny this reality by social conformism. That, insofar as, from the evolutionary point of view, the social speech wants to be primarily rational. The results show the need for developing in research programs in intercultural matter the theory of the contextualisation and clarifying what one could also call the theory of the cultural reliance, so can be to improve construction of a universal culture

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(474 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 411-420. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2006-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.