Les images du paradoxe dans les œuvres complètes d'Emilio Prados

par Juan Carlos Baeza Soto (Baeza-Soto)

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Danièle Miglos.

Soutenue en 2006

à Lille 3 .


  • Résumé

    La poésie d'Emilio Prados (1899-1962) teinte de paradoxes et de contradictions la réflexion sur le monde. Elle est le témoin compromis entre l'image et sa fuite. L'étude du paradoxe n'est pas une synthèse additive, mais une synthèse complexe et globale, qui fait concourir l'ensemble des sens dans l'établissement de la connaissance, ainsi que dans la définition d'une critique à l'égard de la vérité. Ainsi, le paradoxe pradien dénonce l'hypertrophie de la conscience, qui refuse la simplicité des choses et les ombres phénoménologiques des objets, c'est-à-dire leur fêlure intrinsèque, qui aboutit à une déchirure de l'image. La poétique pradienne va donc résister à se dire en tant qu'image, parce qu'elle s'enracine dans le flou de la forme et des nuances, s'opposant, par conséquent, au regard positiviste hérité de la mimesis et d'un rapport de supériorité à l'égard de la nature. Prados situe son regard dans l'espace et le temps, il se place du côté de la déficience et nourrit sa perception de variations, d'impermanence et de discontinuité. La forme tellurique accomplit l'incarnation de l'invisible et refoule la prédominance du concept au sens strict et de l'idée comme signe pur et inhumain. La poétique de Prados va intégrer l'étude philosophique de Platon et de Martin Heidegger dans la recherche d'une pensée matiériste qui lutte contre une hypertrophie de la parole (la communication) : l'ombre de l'humain surgit alors au cœur d'une étreinte avec le devenir

  • Titre traduit

    Paradox's images in the complete works by Emilio Prados


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(802 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 778-802. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2006-34-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2006-34-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.