Le problème de la conversion dans la pensée musicale de J. -J. Rousseau et ses conséquences théoriques

par Martin Stern

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Kintzler.

Soutenue en 2006

à Lille 3 .


  • Résumé

    C'est à partir de sa conversion à la musique italienne que Rousseau élabore une théorie musicale qui s'oppose explicitement à celle de Rameau. Mais l'embarras dans lequel le met cette conversion contraint Rousseau à approfondir sa pensée musicale sur le terrain philosophique : par le biais d'une conversion aux origines, il construit une théorie de l'essence de la musique et des langues et de leur dégénérescence commune, qui rend compte de l'opposition esthétique du premier moment de sa conversion musicale sur un plan ontologique, mais contrarie sur certains points ses positions antérieures. Cette conversion problématique en deux temps possède néanmoins une portée théorique extraordinaire dont témoigne son œuvre philosophique, mais également littéraire : dans cette perspective, la conversion musicale apparaît comme une matrice qui diffuse dans les autres domaines de la réflexion de Rousseau des concepts, des tensions et des problèmes issus de la pensée musicale. L'utilisation de la notion de conversion comme outil d'analyse fait encore apparaître la conversion musicale comme une conversion maîtresse, dont l'étude pourrait contribuer à renouveler la lecture de son œuvre

  • Titre traduit

    The problem of conversion in J. -J. Rousseau's musical thought and its theoretical consequences


  • Résumé

    It is from his conversion to Italian music that Rousseau works out a musical theory which is explicitly opposed to Rameau's one. But the embarrassment caused by his conversion constrained Rousseau to go deeply into his musical's thought on the philosophical ground : through a conversion to the origins, he builds a theory of the essence of music and languages and of their common degeneration, which justify of an ontological level the aesthetic opposition of the first moment of his musical conversion, but contradicts some points of his previous statements. This problematic conversion in two periods has nevertheless an extraordinary theoretical significance which his philosophical work shows, but also his literary one : from his point of view, the musical conversion seems like a matrix which diffuses to the other fields of Rousseau's reflection some concepts, tensions and problems resulting from the musical thought. The use of the concept of conversion as an analysis tool shows the musical conversion as a main conversion too, whose study could contribute to renew the reading of his work

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Jean-Jacques Rousseau, la conversion d'un musicien philosophe


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(316 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 301-313. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2006-35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Jean-Jacques Rousseau, la conversion d'un musicien philosophe
  • Dans la collection : ˜Les œdix-huitièmes siècles , 163 , 1259-4482
  • Détails : 1 vol. (420 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2289-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [397]-413. Notes bibliogr. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.