Figures et systèmes de la violence dans la philosophie de Sartre

par Hervé Vautrelle

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Patrice Canivez et de Jean Quillien.

Soutenue en 2006

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette recherche a été entreprise pour essayer de comprendre quels rôles et quelles significations Sartre a attribué à la question tentaculaire de la violence. On le sait, le XXe siècle, dont Sartre a traversé tous les enjeux, espoirs et tragédies, fut d'une violence inouie. Lui-même, du conflit des consciences décrit dans l'Etre et le Néant à la lutte obsédante contre la rareté exposée dans la Critique de la raison dialectique, en passant par les textes engagés des Situations et par son rapport tumultueux au marxisme révolutionnaire, a eu affaire de maintes façons à cette question. Toutefois, les formes de violence étant très variées, il nous parut pertinent d'opérer une distinction conceptuelle entre les figures et les systèmes de la violence, et d'appliquer cette typologie à l'œuvre philosophique de Sartre. La figure de la violence désigne une violence interindividuelle, passionnelle et informelle, liée au domaine moral, et le système de la violence qualifie une violence collective, rationnelle et organisée, liée au domaine politique. L'étude approfondie de figures telles que la haine, le masochisme ou la torture, et de systèmes tels que la guerre, la colonisation ou le génocide , nous ont permis d'établir de nombreux principes orientant implicitement la vision sartrienne de la violence et de mettre à jour le jeu complexe qui relie les figures et les systèmes de la violence dans l'œuvre du chef de file de l'existentialisme, tout en les reliant étroitement aux concepts-clés de la pensée de Sartre dans son évolution. Ce travail fut aussi l'occasion de distinguer la violence de concepts connexes souvent amalgamés : le mal, l'aliénation, l'agressivité ou la force

  • Titre traduit

    Figures and systems of violence in Sartre's philosophy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 670 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 571-619. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2006-6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.