Interactions fonctionnelles des voies de contrôle de l'apoptose et de la différenciation cellulaire lors du renouvellement physiologique de l'épiderme humain

par Susan Tamiji

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Renata Polakowska.

Soutenue en 2006

à Lille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'épiderme est constitué de plusieurs couches cellulaires, correspondant chacune à des stades de maturation différentes. La souche basale est composée de kératinocytes indifférenciés, qui s'engageront dans le processus de différenciation terminale, après un nombre limité de divisions cellulaires. Les kératinocytes ayant atteint le stade de différenciation terminale sont des cellules mortes, anuclées, d'importance fonctionnelle essentielle par leur rôle de barrière. La formation des cornéocytes s'accompagne de la destruction des organelles cytoplasmiques, de la dégradation de l'ADN et de la formation de l'enveloppe cornée. De façon intéressante, certains événements cellulaires et moléculaires qui se produisent lors de la mort induite par la différenciation, ressemblent aux événements rencontrés lors de la mort cellulaire par apoptose comme l'activation des transglutaminases, la condensation chromatinienne, la fragmentation nucléaire de certaines caspases. Ainsi, sur la base de ces ressemblances, il a été proposé que la différenciation terminale des kératinocytes de l'épiderme pouvait représenter une forme spécialisée de mort cellulaire, intégrée dans le programme de différenciation et adaptée pour remplir une nouvelle fonction. Dans cette étude, nous avons montré que la différenciation des kératinocytes était corrélée avec une baisse du potentiel de membrane mitochondrial, suivi par la production de radicaux libres oxygénés et de la libération cytosolique de facteurs mitochondriaux pro apoptotiques. Nous pouvons ainsi supposer que les mêmes stimuli, peuvent induire soit l'apoptose soit la différenciation cellulaire en fonction de la compétence de la cellule. Une connaissance plus approfondie du mécanisme de la différenciation épidermique devrait permettre une meilleure prise en charge thérapeutique des dermatoses en rapport avec des troubles de la différenciation épidermique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 190 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2006-15-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.