Le complexe européen de la puissance : une analyse critique du concept d'"Europe puissance"

par Bastien Nivet

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pascal Boniface.

Soutenue en 2006

à Lille 2 .


  • Résumé

    Mener une analyse critique du concept d'Europe puissance, c'est questionner les liens entre l'une des évolutions géopolitiques majeures du vingtième siècle – la construction européenne - , et l'un des concepts fondamentaux de l'étude des relations internationales - la puissance. Interroger les modalités et conditions de mobilisation du concept d'Europe puissance dans la littérature théorique comme les discours politiques, permet de révéler la multiplicité des sens donnés à l' "Europe puissance " et la grammaire incertaine de ce concept. Ce constat initial peut être pensé plus avant à travers l'étude des trois dimensions essentielles de ce que nous qualifions de " complexe européen de la puissance "  : l'idée d'une autonomie de l'Union européenne (UE), d'une identité internationale de l'UE sur la scéne internationale et les dilemmes de la souveraineté de l'Union et dans l'Union. La permanence de défis et contradictions dans la construction européenne au regard de ces trois déterminants invite à considérer l'UE comme un acteur international d'un nouveau genre, et à recommander la prudence à l'égard de mobilisations analytiques ou discursives du concept d'Europe puissance parfois fortement déconnectées de toute réalité empirique ou politique

  • Titre traduit

    The european power complexe : a critical analysis of the concept of "superpower Europe"


  • Résumé

    To carry out a critical analysis of the concept of (super-)power Europe, is to question the links between one of the major geopolitical evolutions of the 21st century – European integration – and one of the fundamental concepts in the study of international relations – power. Examining the modalities and conditions of recourse to the concept of (super-)power Europe in the theoretical literature and in political discourses allows to highligth the diversity of the meanings given to (super-)power Europe, and the elusive grammar of this concept. This initiel aknowledgement can be pushed further through the analysis of the three core dimensions of what we identify as the " European power complexe " : the idea of an autonomy of the Europea Union (EU), of the Union and within the Union. The permanence of challenges and contradictions in the European integration process in regard with these three factors suggest to consider the UE as an international actor of a new kind, and to recomend great care towards the analytical or discursive use of the concept of (super-)power Europe sometimes highly disconnected from any empirical or political evidence

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 663-744 . Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-2006-11 bis
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.