L'interaction usagers/services, multimodale et multicanale : une première proposition appliquée au domaine du e-commerce

par Vincent Chevrin

Thèse de doctorat en lnformatique

Sous la direction de Alain Derycke et de José Rouillard.

Soutenue en 2006

à Lille 1 .

Le président du jury était Philippe Mathieu.


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans le domaine de l'interaction Homme-Machine (IHM) dans un cadre particulier qui est celui du marketing direct. L'apparition de nouveaux appareils de communication, qu'ils soient mobiles ou pas, entraîne de nouvelles perspectives d'interactions Personnes-Organisations. Dans le cadre du marketing direct, la multimodalité et la multicanalité intéressent les professionnels, qui voient là une opportunité d'améliorer leurs interactions avec les clients et prospects. De plus, nos études empiriques et bibliographiques tendent à montrer qu'une approche "Service Oriented Architecture" (SOA) est adaptée à ce type d'interaction. Néanmoins, ces nouvelles perspectives et cette multiplication de " canaux" augmentent de manière significative la complexité des scénarios d'usage (combinatoire du couplage de canaux et/ou de modalités très élevée). Dans nos travaux, nous voulons comprendre les mécanismes intervenant dans une interaction multimodale et multicanale entre des usagers et des services, ce qui constitue notre espace problème. Ainsi, le e-Commerce nous permet de nous confronter aux problèmes réels et à grande échelle, dont les solutions pourront être appliquées dans d'autres domaines, comme le e-Learning, la e-Santé, etc. Nous proposons alors un modèle taxinomique de l'intermédiation entre des canaux combinés à des interactions personnalisées avec des services, c'est-à-dire une série historiée d'interactions, entre l'utIlisateur, avec son contexte personnel de travail et le système offrant divers services.

  • Titre traduit

    User/services and both multi-modal and multi-channel interaction : a first approach apply to the e-commerce area


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir de ces concepts et modèles théoriques nous proposons une architecture logicielle adaptée à notre espace problème "Intermediation MiddleWare for Ubiquitous Interaction" (IMUI) qui est indépendante du domaine métier. Nous adaptons ensuite cette architecture au domaine du marketing direct dans "Ubiquitous Marketing Relationship" (UMR). Le domaine " industriel" dans le lequel s'est déroulé nos travaux nous a mis face à des problèmes réels et à grande échelle, comme l'intégration des canaux pour des applications BtoC en maintenant une fluidité dans l'interaction (aspect "seamless"), la gestion des services fournis par les entreprises de e-Commere en fonction du contexte de l'interaction, aussi bien du point de vue des règles de l'organisation que des profils clients, etc. La technologie multi-agents s'est trouvée être la plus performante selon nos objectifs et nos investigations pour l'implémentation d'un démonstrateur basé sur UMR. Pour termmer, nous faisons une étude comparative de notre démonstrateur et des projets de recherches et commerciaux portant sur des thèmes proches, et nous proposons une première évaluation. Les fonctionnalités évaluées sont, par exemple, la gestion des interactions de manière "seamless" via des canaux intégrés dans une unique plate-forme et en intermédiation avec des e-Services, noyau fonctionnel de l'application, orchestrés de manière dynamique. Bien entendu, il y a de nombreuses perspectives d'évolutions, comme par exemple apporter de la dynamicité dans la gestion des règles d'orchestration des e-Services, etc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.209-226

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2006-25
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2006-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.