Crue et élévation du niveau marin à Saint-Louis du Sénégal : impacts potentiels et mesures d'adaptation

par Moussa Sall

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yamna Djellouli.

Soutenue en 2006

à Le Mans , en partenariat avec Université du Maine. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le delta du fleuve Sénégal est une zone basse sous l'influence des flux marins de l'Océan Atlantique et continentaux du fleuve. Pendant la saison des pluies, les crues annuelles du fleuve, d'ampleur variable selon la pluviométrie enregistrée dans le haut bassin, se conjuguent à l'élévation saisonnière du niveau marin provoquée par l'arrivée des eaux tropicales chaudes et par la mousson qui a tendance à accumuler les eaux sur la côte. D'ici à 2100, le niveau marin devrait s'élever suite au réchauffement global de la planète lié aux changements climatiques. L'artificialisation des flux, en particulier la construction des digues, préserve assez bien les zones basses du delta de la montée des eaux. Par contre, l'édification du barrage de Diama, n'a aucun effet de protection de la ville de Saint-Louis contre les inondations. Ainsi, la cote d'alerte à Saint-Louis a 34% de chance d'être dépassée chaque année et est périodiquement atteinte tous les trois ans. Mais les niveaux d'eau n'expliquent pas, seuls, les inondations de la ville; ces dernières sont associées à une stagnation prolongée des eaux dans l'estuaire, autrement dit à une faible vitesse d'évacuation de la crue. Or, l'absence de dragage du fleuve, l'allongement progressif de la Langue de Barbarie (provocant une augmentation du temps de transit des eaux vers l'embouchure), l'élévation du niveau marin, ont concouru à renforcer ce phénomène. Divers pronostics des niveaux de montée des eaux, basés sur la cote d'alerte, les crues décennale et centennale à Saint-Louis, ainsi que sur les prévisions d'élévation du niveau de la mer d'ici à 2100, entraînent des impacts d'intensités variables sur la commune de Saint-Louis.

  • Titre traduit

    Flow and sea level rise in Saint-Louis of Senegal : potential impacts and adaptation measures


  • Résumé

    Senegal river delta is a low area under Atlantic Ocean and Senegal river influences. During the rainy season, the annual river flow, depending to the rainfall in the upper watershed, is combinated to the seasonal sea level rise due to the tropical water flow and the monsoon which accumulate water on the coast. From now to 2 100, sea level will increase because of global temperature rise linked to climate change. Human interventions, like dikes, protect the delta's low areas from flood. Nevertheless, the Diama's dam can't protect Saint-Louis town again flood. Then emergency level has a probability of 34% to occur by year in Saint-Louis and will happen every three years. But water level does not explain all. The duration of water stagnation or the slow evacuation of flow is important too. Then, no dredges, lengthening of "Langue de Barbarie" and sea level rise have increased this phenomenon. Different scenarios of water level based on Senegal river flows at Saint-Louis and sea level rise forecast, carry away impacts with various intensities in Saint-Louis town.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006LEMA3003
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006LEMA3003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.