Étude des modèles étendus de transactions : adaptation aux SGBD temps réel

par Majeb Abdouli

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bruno Sadeg.

Soutenue en 2006

à Le Havre .

  • Titre traduit

    Study of extended transaction models : adaptation to real-time DBSs


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les SGBD temps réels (SGBDDTR) sont définis comme des systèmes qui doivent respecter à la fois les contraintes temporelles des transactions et des données comme les systèmes temps réel (STR) et les contraintes logiques comme les SGBD classiques. Pour un SGBD, il est difficile de respecter les contraintes temporelles en plus de garantir la cohérence logique de la base de données. De même, pour un STR, il est difficile de respecter la cohérence logique en présence de quantités importantes de données. Dans la majorité des travaux sur les SGBD temps réels, le modèle des transactions plates est utilisé et l'objectif est de respecter les deux types de contraintes. Dans ce modèle, une transaction est composée d'opérations primitives "lire" et "écrire". Si une opération échoue, toute la transaction doit être abandonnée et redémarrée éventuellement, la conduisant souvent à rater son échéance. On en déduit que ce modèle n'est pas approprié pour les SGBDTR. Dans ce travail, nous considérons un SGBDTR basé sur le modèle de transactions emboîtées. Notre contribution a consisté à développer des algorithmes de gestion des transactions emboîtées dans les deux contextes centralisé et distribué. Nous avons également proposé un protocole de contrôle de concurrence qui tient compte de l'urgence des transactions pour résoudre des conflits entre (sous-)transactions. Enfin, nous avons développé un protocole de validation uniforme des transactions distribuées basé sur la technique du calcul imprécis. Chacun de ces protocoles a été évalué et comparé à des protocoles proposés dans de précédent travaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : STH 801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.