Expansion d'aire et processus d'introductions biologiques en milieu marin : le cas de Cyclope neritea (nassariidae) sur les côtes françaises

par Benoit Simon-Bouhet

Thèse de doctorat en Biologie évolutive et écologie

Sous la direction de Frédérique Viard.

Soutenue en 2006

à La Rochelle .


  • Résumé

    L'aire de distribution des espèces évolue en fonction de facteurs biotiques et abiotiques, y compris sur de courtes échelles de temps. Récemment, deux facteurs ont vu leur rôle s'accroître : (i) la température (en relation avec le changement climatique global) et (ii) les activités humaines responsables notamment d'altérations des habitats, de pollutions et d'introductions biologiques. Au cours de cette thèse, nous nous sommes intéressés à l'évolution récente de l'aire de distribution du gastéropode nassariidae Cyclope neritea, apparu il y a trente ans sur les côtes françaises de l'Atlantique et de la Manche, dans le prolongement direct de son aire de distribution naturelle. Autour de la péninsule ibérique, une étude de terrain a confirmé l'instabilité des populations de cette espèce dans cette région. En outre, la discontinuité d'habitat, et les propriétés biologiques de l'espèce semblent indiquer que l'expansion récente de l'aire de distribution de C. Neritea serait le fait d'introductions biologiques. L'analyse du polymorphisme d'un locus mitochondrial (fragment de 533 paires de bases du gène codant pour la Cytochrome Oxydase I) et de quatre locus microsatellites nous a révélé une forte structure phylogéographique, attendue chez une espèce à développement direct. Cette structure nous a permis de démontrer que l'apparition de populations en bordure de l'aire naturelle de l'espèce met principalement en jeu des processus d'introductions récurrents trouvant leur source dans plusieurs régions génétiquement divergentes de l'aire naturelle. Cependant, l'hypothèse d'une présence de populations peu denses et cryptiques issues d'une dispersion naturelle Sud-Nord ne peut pas être totalement exclue. L'évolution récente de l'aire de distribution de C. Neritea témoigne ainsi de la synergie entre processus naturels et anthropiques sur des échelles de temps historiques et contemporaines.

  • Titre traduit

    Expansion and marine biological introductions : the example of cyclope neritea (nassaridae) on the french coasts


  • Résumé

    Species' range is influenced by both biotic and abiotic factors. Among them, two are of a growing influence: (i) temperature (in relation with global change) and (ii) human activities responsible for habitat alterations, pollutions and biological introductions. We studied the recent evolution of the species range of Cyclope neritea, a nassariid gastropod that appeared along the French Atlantic and English Chanel coasts thirty years ago, at the edge of its previously recognised native range. A field survey around the Iberian Peninsula confirmed that populations located in this area are unstable over time. Moreover, habitat discontinuities and biological properties of the model species makes likely the hypothesis of a recent introduction to explain the sudden range expansion of C. Neritea. By studying mitochondrial polymorphism (533 base pair fragment of the COI gene) and four polymorphic microsatellite loci, we showed a strong phylogeographic structure in its native range, as expected for this direct-developing species. Thanks to this structure, we demonstrated that the appearance of new populations near the range limit of the species was mainly caused by massive and recurrent human-mediated introductions of individuals coming from several highly divergent sources in the native range. Nevertheless, we could not exclude the possibility of a historical presence of cryptic populations (low density) originating from natural spread that could be now reinforced by the temperature increase in the Bay of Biscay. The recent evolution of the range of C. Neritea is thus an example of the synergistic action of both natural and human-mediated processes, acting on long and short time scales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (248 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-178

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.