Les éléments traces chez les petits cétacés des eaux européennes : utilisation du cadmium et du mercure en tant que traceurs

par Virginie Lahaye

Thèse de doctorat en Océanologie biologique et environnement marin

Sous la direction de Florence Caurant.

Soutenue en 2006

à La Rochelle .


  • Résumé

    De par leur position trophique élevée et leur longévité, les mammifères marins bioaccumulent naturellement de fortes concentrations de métaux lourds. Des éléments traces (Cd, Cu, Hg, Se, Zn) ont été analysés par Spectrométrie d’Absorption Atomique dans le foie et les reins de petits cétacés provenant des eaux européennes (Delphinus delphis, Phocoena phocoena, Stenella coeruleoalba et Tursiops truncatus) et dans leurs principales proies. Concernant le Cd, la consommation de céphalopodes - et en particulier des espèces océaniques - constitue la source essentielle d’exposition pour les petits cétacés. L’accumulation du Cd dans les tissus est donc plus importante pour les espèces consommatrices de céphalopodes en zone océanique. Ces caractéristiques ont permis de mettre en évidence une ségrégation alimentaire de long terme au sein des dauphins communs du Golfe de Gascogne (néritique vs océanique). De plus, le Hg est présent sous forme biodisponible à la fois dans les poissons et les céphalopodes. Les concentrations maximales de Hg ont été observées dans les poissons mésopélagiques ainsi que dans les poissons et céphalopodes de la Mer Méditerranée. Sur la base de ces résultats, les niveaux de Hg hépatique chez le dauphin bleu et blanc ont permis d’apporter des informations complémentaires sur leurs habitudes alimentaires en Méditerranée et en Atlantique. Ce travail souligne l’intérêt d’utiliser les éléments traces (en particulier du Cd) comme outil complémentaire dans les études de régime alimentaire et d’identification des stocks. Leur analyse dans différents tissus s’avère également judicieuse pour la prise en compte de leurs variations temporelles.

  • Titre traduit

    The use of toxic elements (Cd et Hg) to discriminate populations or sub-populations of small cetaceans in European waters


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 174-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.