D'un front pionnier ethno-religieux à l'émergence d'un territoire : le cas des colonies mennonites du Chaco paraguayen

par Ernesto R. Paredes Martinez

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michel Pouyllau.

Soutenue en 2006

à La Rochelle .

  • Titre traduit

    An ethnic religious pionneer community : the mennonite area of central Chaco


  • Résumé

    Le Chaco central, espace marginal de la géographie américaine encore délaissé au début du 20e siècle, va accueillir, à l’initiative du gouvernement paraguayen, une entreprise pionnière de caractère ethno-religieux conduite par une population caractérisée elle aussi, par sa marginalité. Des vagues migratoires successives (première moitié du 20e siècle) aboutissent au peuplement mennonite contemporain. L’implantation et les dynamiques générées par ces pionniers au sein de leur terre d’accueil, vont être à l’origine du désenclavement d’un espace qui jusqu’alors fut un véritable isolat de la géographie paraguayenne. En effet, avant la venue des mennonites, la géohistoire du Chaco, alliée à un environnement contraignant, n’avait pas favorisé l’installation de foyers de peuplement sédentaires. L’efficacité des institutions ainsi que la cohésion sociale prévalent aujourd’hui au sein de ce territoire pionnier. Cette organisation territoriale, adossée au binôme colonie/coopérative et à la main-d’œuvre indigène, est à l’origine d’une véritable réussite agro-industrielle. Ainsi, le territoire mennonite du Chaco central apparaît comme un des pôles d’activité majeurs de la géographie paraguayenne. L’expérience pionnière semble donc posséder des capacités accrues de transformation de son environnement ; mais l’extension des surfaces mises en valeur ne va pas sans soulever des problèmes liés à la gestion durable de l’environnement.


  • Résumé

    Through a decision of the governement of Paraguay, the region of central Chaco, a marginal territory in South American geography which as late as the beginning of the 20th century attracted few settlers, has become the site of a successful ethnic-religious pioneer enterprise, under the impulsion of a religious group which, itself, is very marginal in nature. The dynamics set into motion by the Mennonite settlement in Chaco (the result of successive waves of immigration throughout the first half of the 20th century) has led to the opening up of a territory in Paraguay that had previously been characterized by extreme isolation. Indeed, before the arrival of the Mennonites, the geohistory of Chaco with its hostile environment discouraged settlement of sedentary communities. Today, however, this pionner territory is noted for efficient institutions and social cohesion. And is the scene of a real agro-business success story with its « winning combination » of « colony and cooperative » and the presence of an indigenous labor force. The Mennonite area of central Chaco is thus seen as one of the major poles of economic activity in Paraguay. The pioneer experiment would thus appear to have an added ability to transform the environment. Expanding new crop lands, however, will inevitably raise questions of the sustainable development of environmental resources.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (467 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 379-430

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2393
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.